12 trucs d’experte pour un sommeil régulier

« Le sommeil répare et stimule le développement du corps et de l’esprit. Le cerveau fait le tri de ce que Bébé a vu et entendu : souvenirs façonnés, émotions contrôlées, langue mémorisée,… Son cycle est influencé par les parents et le milieu d’accueil », explique Annelies Bergmans, spécialiste au Centre flamand d’Expertise en matière de Soutien éducatif (Expoo). Voici donc 12 astuces pour l’aider à bien dormir !

1. Manque de sommeil : les conséquences

Gardez en tête qu’un enfant qui manque de sommeil est irritable, moins concentré, a un comportement souvent hyperactif, est moins obéissant, moins motivé voire agressif.

2. Toujours le même environnement de sommeil

De cette façon, Bébé apprend à faire le lien entre son lit, dépourvu autant que possible de jeux, et le sommeil.

3. Un bébé confiant

  • Instaurez un climat sécurisant dans la maison
  • En journée, Bébé doit avoir reçu suffisamment d’attention de votre part… pas seulement lorsqu’il fait une bêtise, mais aussi quand il joue bien etc. Une fois l’heure du coucher arrivée, il parviendra plus facilement à s’endormir seul, sans réclamer un (juste) regain d’attention.

4. Un bébé autonome

Pendant ses périodes de réveil, donnez à Bébé l’occasion d’être autonome de temps à autre. Sans ces moments d’indépendance, difficile pour lui d’accepter de rester seul dans son lit la nuit.

5. Rythme fixe le jour

Se lever, manger, se laver, jouer, dormir, manger, etc. : la journée doit être une succession établie de moments fixes, afin d’être prévisible et donc rassurante.

6. Fin de journée : quiétude et transition jour-nuit

On crée une atmosphère paisible dans la maison et on éteint TV et autres tablettes au moins 15 minutes avant le couvre-feu. Un enfant doit tout d’abord apprendre à associer l’éveil à la clarté et le sommeil à l’obscurité.

7. Dès 6 mois : le rituel du coucher

Enfiler le pyjama, se brosser les dents, raconter une histoire, éteindre la lumière avec Maman, faire un câlin… établissez quelques habitudes « avant dodo » adaptées à son âge et à sa personnalité. Et, si vous êtes séparé(e), conservez le même rituel chez les deux parents.
Commencez dès 6 mois : c’est en effet à cet âge que Bébé commence à dormir essentiellement la nuit, ce qui allonge souvent un peu la phase d’endormissement.

8. Le moment crucial de la mise au lit

Étapes 1 à 7, check ? Les conditions idéales et cohérentes pour un endormissement paisible sont réunies. Posez Bébé dans son lit alors qu’il est encore éveillé, parlez-lui d’une voix rassurante et sortez de la chambre (laissez-le blablater, pleurnicher, se rassurer avec son doudou, etc.). C’est comme ça qu’il apprendra à s’endormir seul, et à se rendormir seul aussi.

9. À chaque trouble sa solution

  • Peur du noir ou d’être seul ? Laissez-le choisir une petite veilleuse, elle peut faire des miracles.
  • À partir de 3 ans, l’imagination est au pouvoir ! D’où les cauchemars angoissants. Restez un peu près de lui, sans lui demander de vous raconter son rêve (il pourrait avoir du mal à s’en distancier), proposez-lui de se rendormir et caressez son dos doucement.
  • Comme 15 % des enfants de moins de 5 ans, il fait parfois pipi au lit ? Faites-lui comprendre que ce n’est pas grave et stimulez-le positivement : offrez-lui une petite peluche/surprise après une nuit au sec.

10. Chassez l’ennemi !

Qui dit pensées ressassées dit souvent difficultés à trouver le sommeil et nuits agitées. Normal ! Votre ennemi à vous, en tant que parent, c’est l’énervement. Alors que vous devez rester rassurant, donc calme et cohérent. Quant à l’ennemi de votre enfant, c’est sans nul doute le sucre ingurgité le soir : il est bien trop excitant.

11. Résistez…

Encore une histoire dans le lit de Papa et Maman, 5 minutes en plus devant la TV… Non ! « La nuit, c’est fait pour dormir, pas pour faire la nouba », rappelle Annelies Bergmans.

12. Au secours, c’est un lève-tôt !

S’il se lève frais et dispos, pas de problème… sauf pour vous. Papa et Maman peuvent se relayer et par la suite convenir avec leur enfant d’une heure à partir de laquelle il a le droit de se lever (et de jouer avec quelques jouets laissés à proximité du lit s’il se réveille vraiment trop tôt).

Un cocon accueillant pour son sommeil ? Retrouvez notre veilleuses et des accessoires bien utiles tels que couvertures d’emmaillotage, plans inclinés et peluches avec son et lumière.

 

Cet article a été composé en collaboration avec Aerosleep.