3 nutriments essentiels au développement de Bébé

Un être humain ne grandira jamais aussi vite que lors de sa première année de vie. Le corps et le cerveau évoluent de façon fulgurante, à condition d’avoir une bonne alimentation. C’est principalement lorsque votre tout-petit commence à boire moins de lait que vous devrez être attentif à ce qu’il mange. La liste des aliments importants est longue, mais avec ces 3 renforts, c’est déjà un bon début.

Le calcium et la vitamine D

Le calcium est indispensable à la croissance optimale des os et de la dentition de votre bébé. Il en a déjà besoin dans votre ventre : environ 200 à 300 mg par jour durant les 3 derniers mois de grossesse. Mangez donc suffisamment de calcium pendant votre grossesse, sinon le fœtus risque de puiser dans vos réserves.

Le calcium se trouve principalement dans le lait et les produits laitiers. Votre bébé doit en absorber suffisamment. Il est recommandé de lui donner 500 ml de lait par jour jusqu’à 18 mois. À partir de 2 ou 3 ans, vous pouvez remplacer le lait par des produits laitiers comme le yaourt et le fromage. Si votre enfant ne les apprécie pas, ou ne les supporte pas, essayez les produits à base de soja ou une eau minérale riche en calcium.

La vitamine D joue un rôle important dans l’absorption du calcium par l’organisme. Si vous êtes enceinte, il est recommandé d’en consommer plus. À la naissance, votre médecin vous conseillera de donner des gouttes de vitamine D à votre bébé car le lait (maternel) en contient relativement peu. Si vous accouchez au printemps ou en été, n’hésitez pas à vous promener dehors avec Bébé. La lumière du soleil aide votre organisme à produire de la vitamine D. Ne sortez bien sûr pas sans les protections adéquates (chapeau, crème solaire…) et évitez le soleil entre 12 et 13 h.

Le saviez-vous ?

  • Les mamans qui absorbent suffisamment de calcium produisent du lait maternel plus complet après la naissance.
  • Le calcium en quantité suffisante diminue le risque de baby blues.
  • Les légumes verts (épinard, brocoli…), les fruits, les céréales et les poissons gras contiennent aussi du calcium.

L’acide folique

Prendre de l’acide folique pendant la grossesse est essentiel pour protéger votre bébé contre les anomalies cardiaques, cérébrales et de la moelle épinière. Il est recommandé d’en prendre 0,4 mg par jour. Votre médecin vous en prescrira toujours un supplément que vous pouvez déjà prendre quelques semaines avant de tomber enceinte, car le cœur et la colonne vertébrale de votre bébé se forment très vite après la fécondation. Vous pouvez prendre ce supplément d’acide folique jusqu’au 3e mois de grossesse.

Le saviez-vous ?

  • L’acide folique peut prévenir 85 % des problèmes neurologique et 50 % des maladies cardiaques.
  • L’acide folique se trouve aussi en petite quantité dans les abats, les légumes verts, les fraises, le légumes secs, le pain complet et les céréales complètes.
  • Les produits qui contiennent de l’acide folique ne peuvent pas être cuits trop longtemps car l’acide folique « disparaît » quand il est cuisiné à hautes températures et dans une trop grande quantité d’eau.

La force du fer

Le fer se trouve principalement dans la viande rouge et les fruits et légumes comme les épinards, le brocoli et les raisins secs. Il est important pour le développement du système immunitaire, la production de globules rouges et la stimulation du développement cognitif. Votre bébé devient alors plus fort, plus intelligent et est en meilleure santé.

À la naissance, votre bout de chou reçoit une bonne réserve de fer provenant de votre sang. Les premiers mois, il en absorbera suffisamment grâce au lait maternel ou au lait enrichi en fer. C’est seulement vers 4 ou 6 mois que le stock naturel de fer doit être complété par les bons aliments.

Comment faire en sorte que votre enfant absorbe suffisamment de fer ?

  • Mettez régulièrement de la viande (bœuf, gibier), du poisson (saumon, thon) ou un œuf au menu. Le fer issu des produits animaux est le mieux absorbé par l’organisme.
  • Servez-lui chaque jour des fruits et légumes riches en fer comme les épinards, les brocolis, les endives, les noix, les pommes de terre, le cassis ou les raisins secs. 
  • Les aliments qui contiennent beaucoup de vitamine C (comme les tomates, les fraises ou les agrumes) aident l’organisme à absorber le fer. Servez-les donc en même temps que les aliments riches en fer ou donnez un verre de jus de fruit à votre enfant pendant le repas.
  • Le pain et les céréales contiennent aussi du fer ! Incorporez régulièrement un produit céréalier à la panade de votre enfant. Par exemple, une portion de Baby Cereals ou de céréales biscuitées CERELAC apporte à votre bébé 50 % de la quantité de fer journalière recommandée. Découvrez tous les produits adaptés à chaque âge sur www.nestlebaby.be

Votre tout-petit est plutôt végétarien ? Ou vous suspectez un manque de fer chez lui et ce, malgré tous vos efforts ? Demandez conseil à votre médecin. Mais ne décidez jamais vous-même de lui donner un supplément de fer, car trop de fer peut aussi être dangereux pour sa santé.

En collaboration avec : Nestlé 

Depuis 145 ans Nestlé offre à votre bébé le meilleur départ possible dans la vie à chaque étape de son développement. www.nestlebaby.be