L'allaitement en 12 conseils

  • L’hygiène est essentielle. Lavez-vous les mains avant de commencer à tirer votre lait. N’oubliez pas le matériel : tire-lait, biberons ou pots de conservation doivent être propres et stérilisés.
  • Le tire-lait d’une marque déterminée est toujours adapté aux biberons de la même marque. Vous pouvez donc directement recueillir votre lait dans un biberon. De nombreuses marques proposent également leurs propres pots de conservation. Ainsi, chez AVENT, vous avez les pots VIA. Nûby et Tommee Tippee ont également des pots de conservation dans leur assortiment. Les biberons Natural Touch de Nûby se transforment en pots de conservation grâce aux couvercles en silicone. Le tire-lait de Medela accueille aussi bien les biberons (transformables en pots de conservation) que les sachets de conservation. Les sachets restent droits et grâce à la bande autocollante, vous recueillez votre lait sans en perdre une goutte.
  • Devez-vous acheter les biberons et le tire-lait de la même marque ? Non. C’est plus pratique, mais le lait recueilli peut bien entendu être transvasé.
  • N’oubliez pas de noter la date à laquelle le lait a été tiré sur les pots ou sachets de conservation !
  • Une fois le lait recueilli, vous ne pouvez pas le conserver plus de 4 heures à température ambiante. Refermez au plus vite les biberons ou pots de conservation et placez-les tout de suite au fond de votre réfrigérateur. Vous pouvez donner ce lait à votre bébé au plus tard 72 heures après l’avoir recueilli.
  • Avant de congeler votre lait, refroidissez le biberon ou le pot de conservation le plus vite possible sous l’eau courante froide. Vous conservez ainsi plus d’anticorps et de nutriments. Vous pouvez congeler votre lait dans le freezer de votre réfrigérateur. Dans ce cas, le lait doit être utilisé dans le mois. Si vous placez votre lait dans un congélateur à – 18 °C ou moins, vous pouvez y conserver votre lait pendant 6 mois.
  • Avant d’acheter des biberons et des pots de conservation séparément, consultez l’information produit de votre tire-lait : n’est-il pas vendu avec des biberons, des pots de conservation ou des compresses d’allaitement ?
  • Il est déconseillé de réchauffer le lait maternel au micro-ondes. Si le lait est chauffé à plus de 50 °C, il perd l’essentiel de ses qualités. De plus, comme le micro-ondes réchauffe les aliments de manière irrégulière, vous ne pouvez pas contrôler la température. Le lait au bord du biberon peut être tiède tandis qu’il peut être brûlant au milieu.
  • Comment réchauffer le lait maternel ? À l’aide d’un chauffe-biberon ou au bain-marie jusqu’à 37 °C.
  • Si vous allaitez votre bébé, vous devez porter le plus grand soin à vos mamelons. Laissez-les sécher à l’air libre après la tétée et utilisez des compresses d’allaitement pour les garder au sec. Petit conseil : lavez vos mamelons uniquement à l’eau. En effet, le savon élimine la couche de protection naturelle.
  • En cas de crevasses, vous pouvez masser quelques gouttes de votre lait sur vos mamelons et ensuite les laisser sécher à l’air libre. Dreambaby propose également une pommade destinée à protéger vos mamelons et prévenir les crevasses : PureLan de Medela. Afin de pouvoir poursuivre l’allaitement, vous pouvez utiliser des protège-mamelons. Vérifiez également la position de votre bébé lors de la tétée pour éviter la formation de futures crevasses.
  • Un coussin d’allaitement peut vous faciliter la vie. Vous y installez confortablement votre bébé pendant la tétée. Le coussin vous aide à bien le maintenir tout en gardant vos mains libres. Vous pouvez d’ailleurs utiliser ce coussin pendant ou après votre grossesse pour dormir confortablement. Certaines marques de coussins d’allaitement proposent des housses permettant de transformer le coussin en pouf pour votre petit bout !

Le bon lait de Maman

Choisir un tire-lait

Vers Allaitement