Le bon lait de maman !

Pourquoi choisir l’allaitement maternel ?

Nourri au sein, Bébé prend tout de suite un bon départ. En effet, le lait maternel contient naturellement presque tout ce dont votre bébé a besoin au cours de ses 6 premiers mois.

Tout bon pour Bébé

En principe, le lait maternel fournit suffisamment de nutriments et d’anticorps pour renforcer son système immunitaire. Votre enfant tombera moins vite malade et développera moins d’allergies. La composition de votre lait évolue à mesure que votre enfant grandit. Votre lait répond donc toujours à ses besoins. De plus, son système digestif tolère mieux le lait de Maman. Enfin, téter au sein favorise le développement musculaire des joues et de la mâchoire.

Tout bon aussi pour Maman !

L’allaitement maternel présente aussi des avantages pour maman : le lait est toujours prêt, à bonne température, sans devoir utiliser de biberon, chauffe-biberon, tétine… Votre corps aussi en retire des bénéfices : une des hormones libérée lors de l’allaitement accélère le rétablissement de l’utérus. Et comme votre corps brûle les réserves emmagasinées lors de la grossesse, vous retrouvez plus vite votre poids initial.

Production de lait à la demande

Lorsque votre bébé tète, votre cerveau sécrète une hormone appelée prolactine. Cette hormone suscite la contraction des muscles entourant les glandes mammaires, entraînant le lait vers le mamelon. Il s’agit du réflexe d’éjection.

Vous ne devez pas vous inquiéter de ne pas avoir assez de lait. Votre bébé veille à ce qu’il y en ait assez : la quantité produite dépend de la fréquence à laquelle votrea bébé boit ainsi que de la quantité bue. Voilà pourquoi il est important d’allaiter à la demande : l’offre et la demande sont en parfaite adéquation. Cela dit, il arrive parfois que cet équilibre ne se fasse pas et un biberon de complément peut s’avérer nécessaire. Parlez-en avec votre pédiatre.

Juste après la naissance

Les 5 premiers jours qui suivent la naissance, vous produisez un liquide épais jaune : le colostrum. Ce liquide regorge de nutriments et d’anticorps : tout pour un excellent départ. Ne vous attendez pas à une production importante de colostrum. L’estomac de votre bébé n’étant pas plus grand que son propre poing, de petites quantités suffiront amplement. La première tétée se donne le plus vite possible après la naissance afin de stimuler la production de lait.

Donner le sein

Le colostrum fait ensuite place au « véritable » lait maternel. Comme il se digère facilement, votre bébé voudra probablement boire toutes les 2 à 3 heures. Les 2 premières semaines, un bébé demande le sein environ 8 à 12 fois par jour, pour ensuite passer à 6 à 8 tétées par jour. Une tétée dure environ 10 à 15 minutes par sein, mais au final c’est Bébé qui décide. N’attendez pas que votre bébé pleure, soyez attentive aux premiers signes de faim : bruits de succion, mâchouillement des mains...

Le passage au biberon

Pour pouvoir boire au biberon, votre bébé utilise une autre technique. Il se peut qu’il ait besoin d’un temps d’adaptation plus ou moins long. Afin de faciliter cette transition, de nombreuses marques proposent des biberons et des tétines spécifiques. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site de Dreambaby, dans la partie Biberons.

Vous souhaitez habituer votre bébé à boire au biberon tout en continuant l’allaitement ? Vous pouvez remplacer une tétée entière ou partielle par un biberon de lait maternel (recueilli à l’aide d’un tire-lait). Attention : mieux vaut ne pas commencer cet apprentissage au cours du premier mois, pour éviter toute confusion entre la tétine et le sein. En principe, vous pouvez déjà utiliser la tétine Calma de Medela, qui fonctionne selon le même principe que l’allaitement maternel.

Après le congé de maternité

Pendant votre repos de maternité, vous êtes présente en permanence pour nourrir Bébé. La reprise du travail ne signifie pas pour autant que vous devez arrêter l’allaitement. Les tétées que vous ne pouvez donner vous-même peuvent être remplacées par des biberons de lait extrait à l’aide d’un tire-lait. Votre bébé boit votre lait dans son milieu d’accueil et vous maintenez votre production de lait à niveau. Depuis le 1er juillet 2002, vous avez droit à 1 ou 2 pauses d’allaitement par jour. Celles-ci sont partiellement indemnisées par votre mutuelle.

Choisir un tire-lait

L'allaitement en 12 conseils

Vers Bébé mange et boit