ÉvolutionPropreté

Comment apprendre à utiliser le petit pot

Votre petit bout dit lui-même qu’il doit aller aux toilettes, proteste directement lorsque son lange est mouillé ou reste propre pendant déjà quelques heures ? Tous les signaux sont réunis : votre petit bout est prêt pour le petit pot. Mais par où commencer ?

  • Commencez l’apprentissage à un moment calme. Les périodes de vacances ou le début d’un long week-end sont des moments parfaits. Votre petit bout ne devient pas propre par lui-même, il vous faudra du temps pour le lui apprendre. Donnez-lui le temps nécessaire et ne le forcez pas.

Le petit pot était dans le salon depuis longtemps. Lors des premiers mois, notre fille s’en servait même de siège de lecture ! Par la suite, nous l’avons progressivement entraînée à utiliser le pot jusqu’au moment où elle a compris ce qu’elle devait faire. - Brigitte, maman

  • Placez le petit pot à un endroit fixe. Placez un ou plusieurs petits pots à différents endroits fixes chez vous. Cette méthode augmente la confiance de votre enfant dans cette nouvelle étape à franchir. De plus, si le pot se trouve à proximité, il sera très utile. Entre le moment où votre enfant dit « Je dois faire pipi » et l’ouverture des vannes, il ne s’écoule en général qu’une vingtaine de secondes.
  • Laissez votre enfant s’habituer à son petit pot. Posez-le d’abord dessus avec son lange. Veillez à ce que le petit pot soit stable. Il ne doit pas être trop haut, de sorte que Bébé puisse poser ses pieds au sol, les genoux à hauteur du bassin.

Lorsque je devais aller aux toilettes, je laissais toujours la porte des toilettes ouverte. Ma fille voulait être une grande fille, comme sa maman, je prenais donc le petit pot et le mettais à côté de moi. C’est ainsi qu’elle a appris à l’utiliser. - Femke, maman

  • Si votre bout de chou trouve rapidement le chemin du petit pot ou des toilettes en journée, vous constaterez qu’il reste aussi souvent propre la nuit. S’il est propre cinq nuits sur sept, la meilleure solution sera de le mettre au lit sans couche. N’essayez pas d’augmenter les chances de réussite en ne lui servant plus à boire après 16 heures, par exemple. Une bonne hydratation l’emporte toujours sur l’apprentissage de la propreté.

Astuces supplémentaires :

  • Ne laissez pas votre enfant plus de cinq minutes sur le petit pot. Il ne doit pas faire pipi ? Ne lui mettez pas la pression et réessayez plus tard.
  • Votre enfant reste sur le petit pot et fait pipi de lui-même ? Récompensez-le en le complimentant ou en lui donnant un autocollant. Il pourra faire une collection de ses exploits !
  • Demandez régulièrement à votre petit bout s’il doit faire pipi. Quelle que soit la réponse, mettez-le sur le petit pot à des heures régulières, par exemple après chaque repas ou avant d’aller dormir. En définitive, il vous avertira lui-même lorsqu’il devra aller aux toilettes.
  • Apprenez à repérer les signes qui trahissent son besoin d’aller sur le pot. Il peut s’agir de gestes, mimiques, comportements ou mots bien spécifiques.
  • À la maison, vous pouvez laisser votre enfant gambader sans couche. Il apprendra ainsi plus facilement à se retenir et voudra aller sur le pot plus régulièrement.

Articles similaires

L’entraînement au petit pot : votre enfant est-il prêt ?

Lire l'article