Bébé agité

Que faire si votre bébé pleure beaucoup ? Comment savoir s’il pleure trop ?

Pourquoi Bébé pleure-t-il ?

Votre bébé pleure, il n’y a rien de plus normal. Comme il ne dispose pas encore de beaucoup de moyens d’interaction, c’est sa façon de communiquer avec sa maman et son papa. Les pleurs de votre bébé suscitent votre attention. Il exprime un besoin et vous souhaitez y répondre. Au début, il faut souvent trouver ses marques. Mais, mieux vous vous connaîtrez l’un l’autre, plus vite vous saurez quel est le problème.

De nombreux bébés pleurent entre 16 et 22 heures, les fameux pleurs du soir, et donnent alors l’impression de « concentrer » tous leurs pleurs de la journée à ce moment-là.

Combien de temps votre bébé pleure-t-il par jour ?

La moyenne des pleurs de votre bébé par jour dépend de son âge. À la naissance, le crâne et le cerveau ne sont pas encore tout à fait développés. Le cerveau et le système nerveux n’exercent pas encore de contrôle complet, notamment sur les pleurs. Parallèlement à la courbe de croissance du crâne, la moyenne des pleurs va évoluer. Concrètement, votre bébé connaît un pic de pleurs à 6 semaines pour voir la moyenne de pleurs diminuer après 3 mois.

Le tableau ci-dessous vous donne une indication moyenne des rythmes quotidiens d’un nourrisson. Naturellement, une moyenne ne s’applique pas à votre enfant en particulier. Chaque bébé est unique et tant que votre enfant mange et grandit bien, vous n’avez pas à vous inquiéter d’emblée.

Âge Éveil Sommeil Repas Pleurs
0 - 2 semaines 30 - 45 min à la fois 2 - 3 heures à la fois 6 - 8/jour 1 - 1,5 heures/jour
2 - 6 semaines 45 - 60 min à la fois 2 - 3 heures à la fois 6 - 8/jour 2 - 2,5 heures/jour
7 - 12 semaines 60 - 75 min à la fois 2 - 3 heures à la fois 5 - 6/jour 2 heures/jour
3 - 5 mois 90 min à la fois 2 heures à la fois 5/jour 1 - 1,5 heures/jour

Les 2 à 3 heures de dodo sont à chaque fois le multiple d’un cycle de sommeil. Chez un bébé, un cycle ne dure que 45 à 50 minutes. En outre, les 3 premiers mois, votre bébé ne dort pas profondément, car son cerveau reste actif. Il n’est donc pas anormal que votre enfant se réveille quelque peu à la fin d’un cycle. Il importe qu’il apprenne à se rendormir seul. Pour ce faire, gardez sa chambre de préférence au calme et dans l’obscurité.

Calme et habitudes : quelques mots d’explication

Votre bébé aime se sentir en sécurité. Il faut que les choses soient claires pour lui. En instaurant calme et habitudes, vous rendez vos journées prévisibles. Faites tout selon un ordre précis et introduisez certains rituels.

Un rituel du coucher bien établi, par exemple, aide le corps de votre bébé à se préparer à dormir. Raconter une petite histoire, faire des câlins, prendre le bain et un lange propre : grâce à un enchaînement fixe, votre enfant sait qu’il est l’heure d’aller au lit. Veillez à ne pas rendre le rituel de coucher trop long, car vous devez le répéter à chaque dodo.

Calme et tranquillité visent à diminuer le nombre de stimuli si votre bébé y est sensible. Votre bébé a passé 9 mois dans votre ventre, où tous les sons qui lui parvenaient étaient filtrés. Après sa naissance, il reçoit en permanence des sensations nouvelles. Certains bébés aiment cette stimulation, tandis que d’autres enfants ont besoin de plus de calme. Votre bébé n’est pas encore à même de filtrer toutes ces nouvelles sensations.

Les bébés fatigués devront de préférence être moins stimulés. Souvent, les pleurs de fatigue sont mal interprétés et vous cherchez, de bonne foi, à distraire et divertir votre bébé. Il dépasse alors son seuil de fatigue et ses hormones le rendent encore plus alerte. Et vous voilà pris dans une spirale d’agitation négative.

Que penser de l’emmaillotage et des massages pour bébés ?

Amis ou famille de bon conseil vous parleront probablement de ces solutions pour vous aider.

  • L’emmaillotage consiste à envelopper fermement votre enfant dans une couverture. Associée au calme et aux habitudes, cette technique peut aider les bébés de moins de 7 semaines. À ce jour, il n’existe cependant pas (encore) d’études scientifiques approfondies sur les effets de l’emmaillotement. Chez Dreambaby, vous trouverez des couvertures d’emmaillotage plus ou moins prêtes à l’emploi qui vous aideront à emmailloter Bébé facilement en toute sécurité. Prenez d’abord le temps d’apprendre à décoder les signaux de Bébé avant d’opter pour l’emmaillotage. Si votre enfant a ou est prédisposé aux problèmes de hanche, est fiévreux, vient de recevoir un vaccin, souffre d’une infection des voies respiratoires ou d’une scoliose structurelle, il est vivement déconseillé de l’emmailloter.
  • Les massages pour bébés ne sont pas encore aussi répandus chez nous qu’ils le sont dans d’autres cultures. Ils peuvent notamment aider à soulager les crampes intestinales de votre bébé. Le massage est aussi une manière plaisante d’établir un contact étroit avec votre enfant et de s’adonner ensemble à une activité agréable.

Pourquoi Bébé est-il agité ?

Bébé pleureur ?

Vers Confort de sommeil et Sécurité