De la naissance à 2 ans : régaler Bébé… équilibré !

Pendant 9 mois, Maman a fait de son mieux pour adapter son alimentation aux besoins de son futur bébé. Résultat : Bébé est là, en pleine forme et prêt à se régaler. D’abord avec du lait, avant d’être prêt à éveiller ses papilles gustatives à 1 001 délices. Offrir à son tout petit une alimentation aussi saine que savoureuse, c’est facile !

Premiers mois: allaitement ou biberon?

Avant de passer à la diversification, Bébé ne connaîtra évidemment que le goût du lait. Le vôtre ou celui du lait infantile. En effet, ne culpabilisez pas si vous choisissez de ne pas allaiter ou ne pouvez physiquement pas le faire. Il ne fait aucun doute qu’un enfant grandit tout aussi bien en étant alimenté au biberon.

Toutefois, l’allaitement maternel présente une série d’avantages : 

  • Il est toujours à bonne température : aucun besoin de le stériliser, ni de le réchauffer.
  • Il aide l’utérus à reprendre sa taille normale.
  • Il aide à retrouver plus vite son poids d’avant grossesse.
  • Il diminue les risques de cancer du sein et de l’ovaire (s’il dure au moins 3 mois).
  • Il protège contre diverses infections (diarrhée, méningite, infections intestinales…).
  • Plus facile à digérer, il provoque moins de problèmes gastro-intestinaux chez bébé.
  • Il favorise le contact intime maman-bébé.
  • Enfin, il est nettement moins cher que l’alimentation au biberon !

Dès 4 mois: les premières purées

C’est la question nutrition qui nourrit les conversations entre générations : à quel âge commencer la diversification… et avec quel aliment solide ? Un enfant peut commencer à consommer des aliments solides dès 4 à 6 mois. Mais rien ne presse et chaque bébé a son propre rythme ! Le lait (maternel ou artificiel) reste le plus important.  

Lorsque Bébé est prêt, gardez ceci en tête : 

  • Introduisez les aliments solides petit à petit.
  • N’en proposez qu’un seul à la fois.
  • N’ajoutez ni sel, ni sucre, même si la préparation vous semble fade : Bébé n’en a pas besoin.
  • Donnez des petites bouchées, pour que Bébé goûte vraiment la saveur de ce qu’il mange.
  • Ne forcez jamais votre enfant à manger et ne paniquez pas si, même après plusieurs semaines, il ne se contente encore que de quelques petites cuillérées.
  • Dès 8 mois, il sait prendre des objets entre le pouce et l’index… encouragez-le à saisir de petits morceaux ! 

Bien manger, ça s’apprend !  

1 an : chaque bouchée compte !

Quel plaisir pour votre petit trésor de partager le même repas que le reste de la famille, « comme un grand ». Attention : son estomac est 5 fois plus petit que le vôtre, mais il a besoin de 2 fois plus de nutriments. Donc chaque bouchée compte. 

Une journée équilibrée : quoi et en quelle quantité ?

  • 1 ½ fruit (150 g)
  • 1 à 2 portions de légumes (50 à 100 g)
  • 1 à 2 portions de pommes de terre, riz et pâtes (50 à 100 g)
  • 2 à 3 tranches de pain (70 à 105 g)
  • ½ tranche de fromage (10 g)
  • 60 g de viande, poisson, volaille, œufs ou substituts de viande
  • 300 ml de produits laitiers
  • 1 c. à soupe de beurre ou d’huile (15 g)
  • 750 ml de liquide (eau, lait)

(source : www.voedingscentrum.nl)

Pour adopter une alimentation équilibrée dès le départ, Nutricia Early life nutrition vient également en aide aux mamans et aux bébés du monde entier. D’une part via ses produits adaptés à chaque âge, de 0 à 3 ans, et d’autre part grâce à ses recherches, programmes et services éducatifs.

Maman fait régime ?

Et côté maman, dans tout ça ? Parfois, la réalité relègue au second plan les bonnes résolutions prises durant la grossesse. Sophie, 27 ans, qui vient de donner naissance à son 2e fils, se demande à quel moment elle peut entamer un régime. Pour Marieken Callebaut, notre experte diététicienne, la patience est de mise : « Il faut en moyenne un an, après un accouchement, avant que le taux d’hormones ne revienne à son point de départ. Or elles ont un impact énorme sur le métabolisme. Il est donc difficile de perdre du poids quand on vient d’accoucher. Il faut du temps. Surveiller son poids peut aussi être source de frustrations et de stress, ce qu’il vaut mieux éviter alors qu’un bébé vient de débarquer ! ». 

Marieken Callebaut livre quelques conseils préalables à la perte de poids : 

  1. Avant tout : « Il faut rapidement parvenir à réorganiser le quotidien de manière structurée. Cela est difficilement réalisable les 6 premiers mois, où il faut calquer son rythme sur celui de bébé » ;
  2. Ensuite : « Essayez d’instaurer un rituel : prendre le petit-déjeuner à heures fixes le matin, prendre le temps de manger à midi, préparer un repas sain et équilibré le soir ». 

Chauffe-biberon ultrarapide, assiettes et couverts assortischaise évolutive : retrouvez dans notre webshop ces objets pratiques qui égaient chaque repas !

En collaboration avec Nutricia

Nutricia est un acteur majeur du marché mondial de la nutrition infantile.
Nutricia, grâce à ses produits adaptés, contribue à la croissance et au (bon) développement des enfants de 0 à 36 mois.

En collaboration avec:

Nutricia est un acteur majeur du marché mondial de la nutrition infantile. Nutricia, grâce à ses produits adaptés, contribue à la croissance et au développement des enfants de 0 à 36 mois. Nutricia s’appuie sur ses connaissances approfondies, et offre une gamme complète de produits adaptés aux besoins de chaque enfant, tout au long de leur progression.

Toujours au plus près des mamans, nous attachons une grande importance à l'accompagnement et l’écoute. N’hésitez pas à demander des conseils à nos diététiciennes sur le numéro gratuit 0800 16 685.