Bien manger, ça s’apprend !

Les premiers mois, votre bébé ne connaît que le goût sucré du lait. Et ça lui plaît ! Soudain, il voit arriver une petite cuillère remplie d’un aliment solide, délicieux… ou pas ? Qui dit nouvelles saveurs, dit nouvelle technique. Votre tout-petit doit clairement s’y s’habituer. Isabelle Namèche, diététicienne, vous explique comment faire.

Passer progressivement du lait aux aliments solides

La diversification alimentaire signifie que votre enfant passe progressivement à d’autres aliments que le lait. L’âge précis diffère d’un enfant à l’autre mais se situe généralement autour de 5 à 6 mois. À cette période de la vie, votre bébé peut tenir sa tête bien droit et sortir et rentrer la langue pour manger à la cuillère. En outre, le lait seul ne suffit plus.

Isabelle Namèche : « Fruits ou légumes en premier, peu importe. Ce qui compte, c’est que cela se fasse progressivement. Ne proposez qu’un aliment pendant quelques jours avant de lui en présenter un nouveau. Votre bébé aura le temps de s’y habituer et vous verrez s’il le supporte bien. Au début, donnez-lui quelques cuillerées et compléter par un biberon de lait, le but étant d’abandonner le lait dès que l’enfant mange suffisamment. Si votre bébé refuse de goûter la nourriture solide, ne le forcez pas. Il n’est peut-être tout simplement pas prêt. Attendez un moment et réessayez plus tard. »

Varier les goûts et les textures

Entre 7 et 12 mois, vous pouvez commencer à alterner les aliments. Essayez différentes saveurs et textures, d’abord en mixant les aliments, puis en les séparant dans l’assiette. Une fois qu’il est prêt à les mâcher naturellement !

Isabelle Namèche : « Il est normal que votre enfant mange moins si vous l’initiez à une texture plus épaisse. Cette adaptation exige de lui un effort conséquent. Ne vous inquiétez pas et persévérez, car lui donner des aliments mixés trop longtemps peut avoir un effet négatif sur le développement du langage. »

Moins de protéines, un peu plus de matière grasse

Lorsque vous passez à la nourriture solide, soyez attentif à la quantité de protéines absorbées par votre bébé. Elle s’avère souvent trop élevée, surtout si votre enfant consomme encore beaucoup de lait au début. Un excès de protéines peut engendrer des troubles rénaux, un surpoids ou des allergies. Utilisez donc la viande, le poisson, les œufs et le fromage en petite quantité : 15 g de viande pour un enfant d’1 an, 20 g à l’âge de 2 ans et 30 g à l’âge de 3 ans.

Par contre, votre enfant consomme parfois trop peu de matières grasses. Ajoutez toujours une petite cuillère d’huile d’olive (de première pression) au repas de votre enfant. Les matières grasses assurent entre autres un développement harmonieux du cerveau et stimulent le renouvellement cellulaire.

Se familiariser avec la cuillère

Au début, votre bébé suçote la cuillère et fait ressortir la nourriture de sa bouche. Sa bouche doit encore apprendre à avaler les aliments. Sa langue bouge d’abord d’avant en arrière, plus tard la nourriture arrivera automatiquement à l’arrière de sa bouche. 

Comment apprendre à votre bébé à manger à la cuillère ?

  • Utilisez une cuillère peu profonde, souple, en plastique fin.
  • Ne placez pas votre bébé dans le relax mais plutôt dans un petit siège qui le tient droit. Il arrivera mieux à vider la cuillère avec la tête en avant.
  • Asseyez-vous face à lui pour qu’il puisse voir la cuillère arriver vers lui. 
  • Amenez la cuillère horizontalement dans sa bouche, appuyez doucement sur sa langue avec la cuillère et retirez-la horizontalement. Évitez le frottement de la cuillère sur les dents ou la lèvre supérieure.
  • Veillez à ce que votre bébé n’ait pas trop faim lorsque vous lui proposez de la nourriture solide. Il risque sinon de ne pas avoir la patience de se concentrer sur la cuillère. Donnez-lui éventuellement un peu de lait maternel avant de commencer.

Bébé prend plus facilement ses premières panades avec le bon matériel. Découvrez nos chaises hautes et cuillères adaptées dans le webshop.

Que faire avec un mangeur difficile ?

Votre bébé n’a connu que le goût sucré pendant les premiers mois. Soudain, il doit s’habituer aux saveurs salées, acides, amères… Tout est nouveau ! Les petits qui sont alors dans une phase d’entêtement rechigneront probablement à goûter de nouvelles choses. Ils ont aussi moins d’appétit et ils commencent à s’intéresser à d’autres choses que la nourriture. Les repas peuvent alors tourner au drame, pour votre enfant et pour vous. 

Notre conseil ? Ne consacrez pas trop d’attention à votre petit mangeur. Il est en fait curieux de voir votre réaction lorsqu’il ne veut pas manger ou recrache sa nourriture. Si vous ne constatez aucun problème de santé et que votre enfant grandit normalement, la situation s’arrangera avec l’âge. Ce n’est pas grave si votre enfant ne mange rien pendant un jour, il doit par contre continuer à boire suffisamment. Si son comportement alimentaire vous inquiète, demandez conseil à votre médecin.

Apprendre à bien manger, c’est plus facile avec des accessoires sympas ! Découvrez notre assortiment à table dans le webshop.

En collaboration avec : Nestlé 

Depuis 145 ans Nestlé offre à votre bébé le meilleur départ possible dans la vie à chaque étape de son développement. www.nestlebaby.be