3e billet du blog de Yasmin : enfants casés dans les colonnes

Quand on est jeune parent, s’évader quelques minutes dans le quotidien de blogueurs qui tanguent sur le même bateau que nous, ça fait un bien fou ! Yasmin (33 ans), maman de Miro (2 ans) et de Lola (4 ans), adore chasser les dragons imaginaires avec eux… mais rêve surtout de nuits ininterrompues. Dans le nouveau billet de son blog, elle nous explique comment elle essaie d’organiser les 2 mois de vacances de ses enfants, sachant que son mari et elle sont du genre « dernière minute ». Aïe aïe aïe !

Chéri, on a un problème

Un soir, à la table de la cuisine, un couple, verre de vin à la main, fixe un ordinateur. « Chéri, il y a un problème, de R4 à R9 ». « Comment ? Ils ne vont pas chez tes parents ? ». « Non, ils y vont du 12 au 17 ». Le stress. Les vacances d’été approchent, et il reste des cases à remplir. « On pourrait les mettre chez les voisins ? Ou un jour chez ta sœur ? ». 
L’écran de mon ordinateur affiche un tableau aux lignes et colonnes colorées. Camps scouts, dodos chez les grands-parents et après-midi entre copains difficilement conciliables avec une journée de travail : c’est ma feuille de calcul pour les vacances d’été... 

Trop de temps, puis plus le temps

L’an passé, je suis restée 2 mois à la maison avec Lola et Miro. Deux mois divins, des plages de temps libre à gogo, des marathons de terrasses et des excursions en train. Pour être honnête, après quelques semaines je ne pouvais plus voir de plaine de jeu ou de bac à sable en peinture, mais j’avais du temps libre et j’étais consciente du luxe que cela représentait. Cette année, je n’ai pas le temps.  Cette année, j’ai des lignes et des colonnes. Et j’appelle tout le monde à la recherche de quelqu’un pour garder Lola et Miro de R4 à R9. 

On n’est pas des planificateurs nés…

Je négocie avec tout le monde au téléphone : « Si tu ne peux en prendre qu’un, c’est bien aussi. Je refilerai le 2e à quelqu’un d’autre ».  Je fais avec les moyens du bord. Si on m’avait montré, avant, cette image de parents qui froncent les sourcils devant un ordinateur portable et d’enfants casés dans des colonnes, je n’y aurais pas cru. 

Sérieusement, on avait sous-estimé la fonction « gestion de projets » dans le descriptif de la fonction parentale ! On n’est pas des planificateurs nés : pas de réserves de nourriture (on décide souvent le jour-même !), billets de concert et appel de la baby-sitter au dernier moment (donc les 1ers sont complets et la 2e pas disponible). Ainsi va la vie. 2 enfants, 2 boulots à plein temps et 9 semaines de grandes vacances : pas moyen de s’en sortir sans feuille de calcul, aussi bizarre que cela puisse paraître.

Youpi, c’est bientôt J1 à K7 !

Heureusement, il y a cette grande zone rose de J1 à K7, les « 2 semaines de vacances en famille », loin du taf et de la Belgique. On s’envole vers une île ensoleillée, choisie sur un coup de tête après avoir vu de magnifiques images sur Google. J’imagine déjà Lola et Miro courir vers la mer, leur bidou pâlichon enduit de crème, se battre pour un seau, pleurnicher pour des glaces, se faire des amis dans une langue étrangère. Et aucune ligne ou colonne vide ne viendra gâcher cette image. 

Bonnes résolutions + tête en l’air = c’est tout moi

Pour planifier nos 2 semaines de rêve, je vais ouvrir mon ordinateur et faire des listes reprenant le nécessaire de voyage de chaque membre de la famille. Je cocherai soigneusement ce que j’ai acheté et mis dans la valise… et j’oublierai quand même les choses les plus importantes !

1er billet du blog de Yasmin : jamais sans mon doudou !  
2è billet du blog de Yasmin : mes sages-femmes, mes héroïnes 

En panne d’idées pour occuper vos tout-petits durant l’été ? Jetez un œil dans l’assortiment Jouer de notre webshop.