Cododo avec Maman ?

Bébé réclame à manger 3 fois par nuit, il est inconsolable et vous n’en pouvez plus. La tentation de céder au « cododo » est grande, d’autant que de nombreuses cultures lui prêtent la capacité de renforcer le lien mère-enfant. Les autorités tempèrent cet enthousiasme.

Traumatismes et mort subite du nourrisson

Annelies Bergmans, spécialiste au Centre flamand d’Expertise en matière de Soutien éducatif (Expoo), rappelle que la pratique n’est pas idéale au niveau de la sécurité : « Le matelas mou, le corps d'un adulte et l'absence de barreaux peuvent avoir des conséquences néfastes. Plusieurs études ont démontré que le risque de mort subite ou de traumatismes est plus élevé lorsque bébé dort avec ses parents dans le grand lit ».

Pas avant l’âge d’un an

Pour Kind en Gezin (équivalent de l’O.N.E. en Flandre), c’est clair : il est déconseillé aux parents de dormir avec leur bébé de moins d’1 an.
Avant cet âge, la pratique du cododo, ou cosleeping, augmente en effet plusieurs types de risques :

  • Étouffement : en s’enfonçant dans le matelas ou sous la couette… ou parce que l’adulte a roulé sur le bébé sans s’en rendre compte durant son sommeil.
  • Hyperthermie : l’enfant risque d’avoir trop chaud, ce qui peut provoquer la mort subite du nourrisson.

Tout près de vous mais sans danger

Pour Annelies Bergmans, « un berceau de cododo, ouvert d’un côté et qui se fixe au lit des parents, est une alternative sûre ». Vous pouvez aussi placer le lit ou le berceau de votre bébé contre votre lit,  en veillant toutefois à ce qu’il n’y ait aucun interstice dangereux entre les deux.

Envie de garder votre petit bout tout près de vous la nuit, tout en assurant sa sécurité et en lui permettant de dormir seul ? Découvrez notre assortiment de Berceaux cododo.