Comment puis-je allaiter ?

Allaiter est la chose la plus naturelle qui soit. Mais lorsqu’il s’agit de votre premier enfant, il est normal que vous ayez des doutes. La sage-femme ou l’infirmière de la maternité sont des professionnelles qui peuvent répondre à toutes les questions. N’hésitez pas à demander leur aide en cas d’inconvénients.

Les premières fois

Cela prend quelques jours pour que la production de lait trouve son rythme. Plus vous nourrissez votre bébé, plus vos glandes mammaires sont stimulées. C’est l’ocytocine (une hormone) qui provoque ce mécanisme dès que vous êtes en contact avec la peau de votre bébé. Les muscles des seins se contractent pour faire sortir le lait. Si votre bébé n’est pas encore capable de téter, ou si vous êtes séparé de lui, vous pouvez stimuler la production de lait avec un tire-lait.

Le bébé détermine le rythme

Pour savoir combien de fois vous devez nourrir votre bébé, il n’y a qu’un seul expert : votre bébé lui-même. Dès qu’il a faim, il s’attend à ce que vous le nourrissiez. Après l’accouchement, cela peut aller jusqu’à 12 fois par jour. Comme il ne peut pas encore s’exprimer avec des mots, il fournit des signes que vous allez devoir interpréter. Un tout-petit n’a pas toujours faim de la même manière. Cela dépend notamment de sa croissance. Laissez-le de toute façon téter jusqu’à ce qu’il n’ait plus faim.

Laissez-le boire longtemps et intensément

Après deux heures sans avoir allaité votre bébé, de la graisse peut s’agglutiner dans les canaux de lait. C’est pourquoi le lait est moins gras au début. Le lait plus gras et plus énergétique arrive ensuite, plus votre bébé boit. Il est donc important de laisser votre bébé téter assez longtemps au premier sein. Entre-temps, le lait de l’autre sein sera plus concentré.

C’est bénéfique pour la jeune maman et son bébé.