L’exercice physique, aussi important qu’une bonne alimentation

« Tête, épaules et genoux-pieds, genoux-pieds », vous vous souvenez ? Vous avez certainement joint le geste à la parole sur cette ritournelle à l’école, voire déjà, sans vous en rendre compte, avec votre maman sur la table à langer. Bouger en s’amusant, pour bien grandir, c’est possible et souhaitable dès la naissance. Et cela se fait très facilement dans la routine quotidienne.

Dès le 1er jour : tout doux

Jusqu’à 3 mois, Bébé passe le plus clair de son temps couché dans son lit ou son parc. Ce qui ne constitue pas un frein pour le stimuler en douceur :

  • Variez les positions de portage : sur l’épaule, la hanche, le dos contre votre ventre…
  • Installez-le de temps en temps sans couche sur son matelas à langer : il bouge beaucoup plus librement.
  • Placez une serviette enroulée sous son thorax : il apprend à lever la tête plus facilement.
  • Il n’aime pas être sur le ventre ? Parlez-lui, massez-le, allongez-vous devant lui : distrait, il tient plus longtemps la position.
  • Mettez-lui de temps en temps des chaussettes ou un petit bracelet avec des clochettes : vous l’incitez à jouer avec ses pieds et ses mains.

Dès 3 mois : se balancer, quel plaisir !

À 3 mois, les muscles abdominaux, cervicaux et dorsaux ainsi que ceux des jambes commencent à se développer. Bébé peut tenir sa tête droite et étirer son dos, il apprend petit à petit à s’asseoir seul et renforce les muscles de ses jambes en se repoussant. C’est l’étape parfaite pour :

  • Le balader en l’air ou dans l’eau sur vos mains, il adore ça !
  • Le maintenir sous les aisselles en le tenant debout, jambes légèrement fléchies : il se met lui-même à sautiller.
  • S’il ne se fait pas encore rouler tout seul, entraînez-le : quand il est couché sur le dos, faites doucement passer une jambe sur l’autre tout en tenant sa cheville. Ainsi allongé sur le côté, son corps fait presque automatiquement un demi-tour sur lui-même. 
  • Lui laisser assez de place pour se mouvoir dans son parc : pas trop de jouets, s’il vous plaît.

Dès 6 mois : c’est parti pour le 4 pattes

Bébé se déplace seul… À lui l’aventure avec un grand « A » ! Aidez-le à s’amuser encore plus tout en bougeant :

  • Quand vous l’habillez : mettez-le debout.
  • Suivez-le à 4 pattes : il s’active encore plus si vous changez de direction ou variez la vitesse.
  • Créez un petit parcours d’obstacles (chaises,…) : ça l’encourage à partir en expédition à 4 pattes.
  • Bougez ensemble en musique.
  • Choisissez un chouette jouet mobile qu’il peut suivre à 4 pattes.

Trains, voitures, animaux à tirer, balles, pousseurs… Retrouvez tous nos jouets mobiles dans l’assortiment Bébé joue de notre webshop.

Dès 1 an : en promenade

Tout s’accélère soudain et la phase qui sépare le 4 pattes des premiers pas, cruciale, est très émouvante. Là encore, à vous de jouer pour l’inciter à bouger :

  • Le matin, ouvrez au plus vite son sac de couchage pour démarrer activement la journée ensemble : ouvrir les rideaux, choisir les vêtements, descendre l’escalier…
  • Laissez-le vous aider à mettre la table… à sa manière.
  • Installez des petits portemanteaux et placards à sa hauteur pour l’encourager à se débrouiller seul.
  • Permettez-lui de prendre appui sur différents types de meubles, en plus du parc où il utilise surtout ses bras et du canapé où il exerce aussi la force de ses jambes.
  • Alignez des chaises et déposez un jouet sur la dernière : Bébé apprend à se déplacer le long d’une rangée de chaises.