La phase de l’escalade : il faut y passer !

Vous appréhendez le moment où votre enfant va se redresser et tenir sur ses jambes. Mais une fois qu’il le fait, votre cœur ne connaît presque plus de répit. Tout à coup, toutes les situations vous semblent dangereuses. Plus encore quand votre petit explorateur commence à grimper et à escalader. Et pourtant, c’est là une phase importante pour son développement. Mettez toutes les chances de son côté – et du vôtre – pour qu’il franchisse ce cap en toute sécurité.

Tomber et se relever

Glisser seul sur un toboggan, sauter d’un escalier ou se balancer dans un fauteuil : toutes ces expériences liées à la phase de l’escalade ont du sens. En grimpant, votre enfant acquiert équilibre et coordination. Il expérimente aussi son rapport au reste du monde. Au-dessus, en dessous, entre et à côté de deviennent des notions très concrètes durant cette phase. Tomber aussi en fait partie ! C’est en tombant que votre enfant apprend à amortir sa chute avec les mains. Plus important encore : il apprend ce qu’il est capable et ce qu’il n’est pas (encore) capable de faire. 

Le saviez-vous ? Un bébé qui rampe sur les coudes (phase qui précède l’escalade) est déjà capable de grimper. Aucune inquiétude à avoir : c’est la préparation idéale pour l’apprentissage de la marche.

Retenez-vous de crier « Attention ! » 

Crier « Attention » à votre enfant quand il se trouve sur la cinquième marche de l’escalier est une réaction viscérale. Vous avez toutefois de grandes chances de provoquer la réaction inverse à celle souhaitée. En général, les enfants font preuve d’une grande prudence. Quand ils tombent, c’est souvent parce qu’ils sont distraits. Par votre cri par exemple. Ou par la sonnerie de la porte d’entrée. Si vous persistez à lui crier d’arrêter, il risque de ne plus oser recommencer. Ce qui n’est pas le but recherché.

Trucs de survie

Ne pas lui crier de faire attention ? Quel est alors le bon comportement à adopter ? Inspirez-vous des bons trucs ci-dessous pour laisser votre enfant explorer le monde qui l’entoure en toute sécurité.

  • Laissez votre enfant escalader l’escalier à son aise. Tenez-vous derrière lui de façon à pouvoir le rattraper en cas de besoin.
  • Votre enfant veut escalader seul le toboggan ?  Laissez-le essayer et n’intervenez pas trop vite.
  • Votre enfant se trouve à un endroit dont il ne sait pas sortir ? Ne l’aidez pas directement. Placez-vous à côté de lui, et laissez-le trouver comment s’y prendre. Il apprendra bien plus ainsi que si vous lui mâchez la besogne.
  • Sécurisez votre maison. Retirez tous les objets dangereux, cassables voire coûteux qui sont à sa hauteur et sur son chemin.
  • Donnez-lui des limites : si vous ne voulez pas qu’il grimpe sur la table, dites-le lui clairement.
  • Prévoyez des alternatives sûres. Votre enfant a un besoin irrépressible de grimper. Donnez-lui par exemple une boîte en carton ou une pile de coussins.
  • Si votre enfant est capable de se tenir debout quelques instants, un trotteur lui permettra d’explorer son environnement en toute sécurité.
  • Une table d’activités stable et équipée de jouets aussi colorés que bruyants est l’idéal pour permettre à votre enfant de se mettre debout en toute sécurité.

Besoin d’une barrière pour sécuriser l’escalier ? Équipez votre maison avec notre assortiment Bébé bien protégé disponible dans notre webshop. 

En collaboration avec : Chamo

Chamo est un grossiste en articles bébé pour le Benelux qui existe depuis 2005. Nos produits sont sélectionnés sur base du fabricant, mais aussi et surtout sur base de leur qualité, l’aspect novateur et l’originalité. Ils répondent à toutes les normes européennes.