Le cerveau de Bébé, un développement à Très Grande Vitesse !

Le cerveau de Bébé pèse 400 g à la naissance et atteint déjà 1 kg à 1 an. Un cerveau adulte pèse entre 1,2 et 1,4 kg… Le développement du cerveau de Bébé se fait donc à toute allure pendant sa 1re année de vie. Exploration d’un petit bolide, sous la houlette de la chercheuse Caroline Junge.

La mémoire in utero est auditive

La course se prépare avant la naissance. Le fœtus a une mémoire auditive et reconnaît la voix de Maman. Selon notre expert, « la mémoire se développe surtout durant les 3 derniers mois de la grossesse. Les bruits atteignent alors l’utérus. Outre la voix maternelle, l’enfant enregistre d’autres sons, à condition qu’ils soient suffisamment répétés ». Dès lors, voix, chansons, histoires, musiques : tous les sons répétés in utero peuvent être retenus après la naissance ? Oui… même le générique de votre série télé préférée !  

Stimulez doucement Bébé pendant la grossesse avec un grelot  à porter près du ventre

Répéter, répéter, répéter

À partir de la naissance, Bébé développe en plus sa mémoire visuelle. Il enregistre les gestes. Et plus ceux-ci seront répétés, et petits, plus ils seront mémorisés. « À 6 mois, un bébé se souvient d’un geste le lendemain. À 9 mois, 1 mois plus tard et à 1 an jusqu’à 3 mois plus tard ». Pour stimuler la mémoire de Bébé, mieux vaut répéter un petit mot ou un petit geste de  nombreuses fois qu’une longue séquence occasionnellement.

Je parle donc je retiens !

Oui, la mémoire est liée au langage. « La mémoire des événements ne se développe qu’à partir de 2,5 - 3 ans. Le langage joue un rôle crucial. Les premiers souvenirs conscients apparaissent au même moment que la production de mots et de phrases ». Faites donc parler votre enfant. Si vous lui faites raconter un événement de sa journée, il s’en souviendra mieux.

Moins de télé, plus de blabla

« Trop de télé, y compris les DVD éducatifs, retarde le développement du langage. Les tout jeunes téléspectateurs maîtrisent moins de vocabulaire ». L’idée ? Faire parler l’enfant, encore. Lui poser des questions sur ce qu’il regarde, ou a regardé, stimule son imagination… Il est en mode actif versus passif.