Le chemin de l'autonomie est parsemé de frustrations

À partir de 15 mois, le petit enfant connaît de nombreuses frustrations parce que son corps ne peut pas suivre son envie d'expérimentation. Tant au niveau moteur qu'au niveau mental, il se heurte à des limites qui le frustrent. Sans oublier les premières règles qui lui sont imposées et qui brident son autonomie.

Colères et entêtement

Les frustrations que rencontre votre petit enfant pendant son expérimentation pourront générer des colères. Comme il ne peut pas encore bien raconter ce qu'il veut, ce type de réaction corporelle est souvent la seule manière pour l'enfant de s'exprimer. De nombreuses colères et un comportement des plus têtus ne signifie pas pour autant qu'il explore de trop son environnement. Peut-être votre enfant a-t-il un plus fort tempérament que l'enfant de vos voisins.

Je veux de l'attention !

Ce n'est d'ailleurs pas parce qu'il présente soudainement un comportement têtu et coléreux qu'il n'apprécie pas de vous voir. Il est trop intelligent pour cela. Il choisit explicitement les personnes avec lesquelles il se sent le plus en sécurité pour tester son autonomie. Appelons cela un risque calculé. Il s'agit en outre assurément d'une excellente manière d'attirer l'attention. Si vous lui accordez de l'attention lorsqu'il se comporte mal, il saura vite comment agir la fois suivante.