Le pouvoir des câlins

Saviez-vous que votre bébé se développe et grandit mieux lorsqu’il reçoit beaucoup de câlins ? Sarah Vanden Avenne, orthopédagogue et spécialiste en câlins, nous explique pourquoi les câlins sont si importants. Elle donne également des conseils pour (se faire) cajoler.

Pourquoi faire des câlins ?

Sarah : « Des études scientifiques ont démontré que les câlins étaient très importants pour un bébé. Ils ont un effet positif sur son développement cérébral, votre enfant grandit mieux. Par ailleurs, les câlins stimulent la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur. Les enfants qui reçoivent beaucoup de câlins sont plus résistants au stress et ont un plus grand sentiment d’attachement. »

Avant la naissance

Sarah : « Commencez à câliner Bébé avant sa naissance et cherchez à établir un contact avec lui en caressant votre ventre. Car avant que le fœtus ne perçoive la lumière et le son, il ressent par la peau chaque mouvement du corps de sa mère. C’est aussi bon pour la maman. Car son cerveau libère beaucoup d’ocytocine pendant et après l’accouchement, ce qui lui donne envie de prendre souvent son bébé dans les bras. Vous ne pouvez plus vous arrêter de câliner. »

Câliner avec un doudou

Vos câlins sont importants, tout comme ceux des doudous. Ils consolent et rassurent votre bébé lorsque vous n’êtes pas là. Avec un doudou tout doux, votre enfant dort souvent mieux et plus paisiblement. Saviez-vous qu’il faut éviter de laver trop souvent son doudou fétiche ? L’odeur du doudou est importante chez les tout-petits en raison du réconfort qu’elle procure.

Laisser pleurer Bébé ou le consoler ?

Sarah : « De nombreux parents se sentent encore poussés à laisser pleurer leur bébé. Car auparavant, on pensait que l’on gâtait Bébé en le prenant dans les bras. C’est faux ! On ne gâte pas un bébé de moins de six mois en le câlinant. Pendant neuf mois, ces petits bouts sont restés bien au chaud en sécurité dans le ventre de leur maman puis, du jour au lendemain, ils sont propulsés dans un monde plein de stimuli agressifs. Les bébés ont besoin de contacts physiques pour assimiler ces nouvelles situations. Même après leurs six mois, le câlin est un besoin fondamental. »

Le saviez-vous ?

  • Le toucher est le tout premier sens qui se développe dans l’utérus.
  • Le toucher est également le dernier des cinq sens à décliner avec l’âge.
  • Les bébés qui sont au contact peau à peau 10 heures par jour en moyenne pleurent moitié moins que ceux qui le sont en moyenne 8 heures et demie par jour.
  • Les enfants tactiles sont plus concentrés sur leurs tâches, se montrent plus sociables dans leurs jeux et sont moins agressifs à l’école.
Avec une écharpe de portage, vous emmenez votre bout de chou partout avec vous tout en lui procurant un sentiment de sécurité. Découvrez tous nos porte-bébés et écharpes de portage.