Les allergies touchent 1 enfant sur 4

De plus en plus d’enfants sont confrontés aux allergies dès leur naissance. Aliments, acariens, animaux domestiques… D’où viennent les allergies ? Et comment les diagnostiquer ? Le Prof. Dr Margo Hagendorens vous répond.

Allergie ≠ intolérance

Une allergie est une réaction anormale du système immunitaire à des stimuli présents dans notre environnement et à priori inoffensifs. La réaction allergique est plutôt directe.

En cas d’intolérance, le corps réagit de façon anormale à une certaine substance, sans que le système immunitaire soit concerné. C’est beaucoup moins fréquent qu’une allergie. De plus, les réactions mettent plus de temps à se manifester 

La provenance de l’allergie

En matière d’allergie, il y a toujours un terrain génétique. Si l’un des deux parents est allergique, l’enfant a 30 % de risque de l’être. Si les deux parents souffrent d’allergies, ce risque est doublé. 

En Europe, 1 enfant sur 4 développe des réactions allergiques. Nous constatons une augmentation des allergies alimentaires et respiratoires (notamment allergie au pollen). Par contre, nous ne l’expliquons pas encore. On ne peut pas tout mettre sur le dos de la pollution, de l’utilisation accrue des antibiotiques ou d’une hygiène parfaite. 

Diagnostiquer l’allergie

Contrairement à ce que l’on peut penser, un enfant peut subir un test allergique à tout âge. Il est nécessaire de lui faire passer des tests s’il présente une grave réaction ponctuelle, à un aliment par exemple. Ou encore s’il présente des symptômes alarmants comme des poussées d’eczéma difficiles à maîtriser, une diarrhée persistante ou encore une respiration sifflante. 

2 manières de diagnostiquer les allergies chez les enfants en bas âge : 

  • Le test cutané dans le cadre duquel on pique l’avant-bras d’extraits aqueux contenant des allergènes. On attend ensuite de voir si des rougeurs se manifestent ou non.
  • Le test sanguin qui permet d’analyser l’allergie plus en détail.
  • Il est parfois nécessaire de combiner les 2 tests.

Attention : une allergie peut évoluer. Des tests négatifs peuvent devenir positifs.

L’allergie alimentaire est la plus fréquente

Il s’agit de l’allergie la plus fréquente chez les enfants jusqu’à 2 ans. C’est aussi celle qui progresse le plus. Certaines allergies alimentaires classiques qui se manifestent à un âge précoce disparaissent comme elles sont apparues. D’autres, plus sévères, persistent longtemps.

L’eczéma, quelle plaie !

L’eczéma s’accompagne souvent de démangeaisons sévères qui peuvent influer sur la qualité de vie et de sommeil. Il est important de le traiter immédiatement. 

Les acariens, ces petites bêtes qui s’incrustent

Les acariens sont des petites bêtes microscopiques qui s’incrustent dans la literie, les peluches, les rideaux, les tapis, etc. Ils sont dans toutes les habitations, même les plus propres et peuvent provoquer chez certaines personnes des réactions allergiques importantes.