Mais comment composer une nouvelle famille ?

8 % des familles belges sont dites recomposées. La famille traditionnelle n’est donc plus la seule référence. Comment faire pour réunir sous un même toit 2 adultes et des enfants qui n’ont pas tous un lien de sang… et qui n’ont pas choisi d’être là ? Comment réussir, en réalité, à composer une nouvelle tribu ? Voici quelques clés.

Changer de point de vue

L’idée est de se dire qu’on ne « recompose pas une famille ». On en crée une nouvelle. On crée une nouvelle histoire, avec des composantes différentes : d’autres acteurs, d’autres lieux, d’autres références... Bien souvent, en changeant le point de vue de la caméra, c’est tout le scénario qu’on change !

Accepter la réalité

Avant de créer du neuf, mieux vaut faire le deuil de ce qui est ancien. Et accepter la réalité présente à ce moment précis, à la fois superbe et délicat, de création d’une nouvelle tribu. Exemples ?

  • Cette nouvelle tribu se construit sur un échec, celui de l’ancienne. Et sur des souffrances liées à cet échec, pour chaque membre de la nouvelle famille. C’est comme ça… 
  • Les enfants n’ont à priori pas choisi cette nouvelle géométrie. 
  • Notre partenaire a un ou des enfants et nous avons choisi cette situation en toute conscience.
  • Notre partenaire ne peut donc pas nous offrir ce qu’il n’est pas : un amoureux sans enfants.
  • Le nouveau couple ne connaît pas la période « lune de miel » sans enfants…

Prendre le temps

Composer une nouvelle famille demande un grand effort d’adaptation aux enfants… mais aussi aux grands. Votre allié sera le temps.

  • Prévoyez un temps d’apprivoisement entre tous. 
  • Organisez des rencontres petit à petit, autour de moments sympas : balade, repas, cinéma, jeux…
  • Impliquez les enfants dans les changements : sentir qu’ils comptent est important pour eux dans ce choix, « imposé », de nouvelle vie.
  • Ecoutez-les donc sur le nouveau lieu, la déco, la chambre… Participer aux discussions ne veut pas dire décider de tout, bien sûr, mais veut dire « j’existe ». 
  • Allez voir les nouveaux lieux d’habitation avec les enfants, avant de choisir… pas après avoir choisi.

Parler, parler, parler !

Après la patience et la grande souplesse, c’est la capacité à dialoguer qui sera essentielle.

  • Parlez de la future cohabitation avec votre partenaire et anticipez les problèmes pour trouver des solutions ensemble.
  • Dialoguez autour de vos règles d’éducation, dégagez ce qui est primordial pour chacun et créez une « charte » commune.
  • Créez régulièrement des moments à 2 où vous pouvez vous dire, dans le calme, vos frustrations.
  • Offrez aux enfants des moments où ils peuvent exprimer émotions, envies, peurs…
  • Et surtout acceptez chacun des compromis !

Chouchouter son couple

Le couple sera le tronc solide de cette nouvelle famille. Voir, ressentir, vivre la solidité du couple est une source de sérénité et de sécurité pour ces enfants qui ont connu l’éclatement. Alors, profitez de chaque moment à 2, offrez-vous des sorties, des balades, des voyages… Créez des espaces où le couple peut vivre tout son amour !