Maladies infantiles : quels vaccins préconisés ?

La vaccination consiste à introduire à très faible dose (sans causer la maladie) un agent pathogène (bactérie ou virus) pour stimuler notre système immunitaire afin de produire les anticorps spécifiques qui lui permettront de se défendre rapidement contre cette infection au moindre nouveau contact avec le microbe. Mais encore ?

Pourquoi vacciner son enfant ? L’avis d’une pédiatre

Notre experte pédiatre Dreambaby Nadine De Ronne résume son point de vue : « Les vaccins protègent l’enfant des maladies infectieuses : ils permettent à l’organisme de fabriquer des anticorps, ce qui réduit le risque de contracter la maladie. En Belgique, seul le vaccin contre la poliomyélite est obligatoire. Mais c’est en vaccinant le plus grand nombre d’enfants qu’on parvient à éradiquer celles-ci ».

Pourquoi vacciner son enfant ? L’avis de l’ONE

L’Office de la Naissance et de l’Enfance avance un double argument : la protection individuelle et la protection collective contre les maladies infectieuses.

La protection individuelle coule de source : « Chaque personne vaccinée est protégée contre la maladie correspondante ». Quant à la protection collective, l’ONE la décrit ainsi : « Se faire vacciner est aussi un acte solidaire. Plus la vaccination est généralisée, et moins le microbe a de chance de se propager. Il en résulte une protection indirecte des personnes qui ne peuvent recevoir le vaccin. À long terme, la vaccination permet donc de supprimer la circulation de certains microbes dans certains pays (comme le virus de la poliomyélite) ou plus rarement de voir disparaître certaines maladies (comme la variole) ».

Vous hésitez ? Discutez-en avec votre médecin !

Vaccinations jusqu’à 15 mois « recommandées à tous et gratuites »

Le Conseil Supérieur de la Santé du SPF Santé publique recommande à tout parent de suivre le programme complet des vaccinations de base. Le vaccin contre la poliomyélite est le seul légalement obligatoire dans notre pays, les autres (diphtérie, hépatite, etc.) étant vivement recommandés par l’ONE. Ce calendrier vaccinal est régulièrement remis à jour et, actuellement (2016), se décompose ainsi, entre 2 mois et 15 mois (les vaccins reprendront ensuite à 5-6 ans) :

  • À 2 mois :
    • Un vaccin combiné hexavalent (une seule injection contre 6 maladies) contre la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b (bactérie causant la méningite) et l’hépatite B
    • Un vaccin contre le pneumocoque
  • À 3 mois : un 1er rappel pour le vaccin combiné hexavalent
  • À 4 mois :
    • Un 2e rappel pour le vaccin combiné hexavalent 
    • Un 1er rappel pour le vaccin contre le pneumocoque
  • À 12 mois :
    • Un vaccin combiné RRO (rougeole – rubéole – oreillons)
    • Un 2e rappel pour le vaccin contre le pneumocoque
  • À 15 mois :
    • Un 3e rappel pour le vaccin combiné hexavalent
    • Un vaccin contre le méningocoque C

Vaccinations jusqu’à 15 mois « recommandées à tous, remboursées mais pas gratuites »

  • À 2 mois : vaccin (oral) contre le rotavirus
  • À 3 mois : un 1er rappel pour le vaccin contre le rotavirus
  • À 4 mois : un 2e rappel pour le vaccin contre le rotavirus (facultatif)

Modalités pratiques

Lors de la naissance de votre enfant en Fédération Wallonie-Bruxelles (ou si votre enfant va y résider), vous recevez le « Carnet de l’enfant ». Il s’agit du journal de bord de la santé de votre enfant, de 0 à 12 ans. Y sont insérées des vignettes autocollantes qui donnent accès à la gratuité de tous les vaccins recommandés dans le calendrier vaccinal de la Fédération.
Il ne vous reste qu’à présenter le carnet et ses vignettes au « vaccinateur » de votre choix : médecin de famille, consultation ONE, pédiatre ou service de pédiatrie hospitalière.   

Attention, le vaccin contre le rotavirus fait exception : il peut être acheté en pharmacie à condition de disposer d’une prescription médicale (il est en grande partie remboursé par la mutuelle).

Vaccins et milieux d’accueil

Pour pouvoir fréquenter un milieu d’accueil collectif d’enfants de moins de 3 ans (crèche, etc), votre enfant doit être vacciné selon les modalités requises (article 31 de l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française, 27/2/2003). Ainsi, il doit être vacciné en temps et en heure contre :

  • La poliomyélite
  • Mais aussi la diphtérie, la coqueluche, la méningite (à haemophilus influenzae b), la rougeole, la rubéole et les oreillons

Les vaccins contre le pneumocoque, la méningite à méningocoques C et l’hépatite B ne sont pas obligatoires pour fréquenter un milieu d’accueil mais fortement recommandés.

Thermomètre à prise de température ultrarapide, mouche-bébé électrique, humidificateur, aérosol… puisez les aides les plus précieuses pour dorloter votre petit malade dans l’assortiment La santé de Bébé de notre webshop.