Mamaaaaan, j'ai faim ! Je peux avoir un biscuit ?

Avant le repas de midi ou du soir, les enfants ressentent souvent une petite faim. Rien de plus normal, car les petits estomacs ont une contenance limitée. Les enfants ont donc vite le ventre creux entre deux repas. Que faire ? Plonger la main dans la boîte à biscuits et en sortir leur friandise préférée ? Notre diététicienne, Lynn De Merlier, vous donne quelques conseils sur les en-cas.

Un en-cas, à quoi ça sert ?

Lynn : « Pour les petits enfants, les collations sont aussi importantes que les repas principaux. Les petits estomacs ont une contenance limitée. Les enfants ont donc vite le ventre creux entre deux repas. Surtout s’ils font beaucoup d’exercice. Les collations saines aident à calmer les petits creux et à tenir jusqu'au prochain repas. Elles leur apportent le carburant dont ils ont besoin pour grandir et avoir suffisamment d'énergie pour jouer et partir à la découverte du monde. »

Combien de calories mon enfant doit-il consommer ?

Lynn : « Compter les calories, ça ne fonctionne pas pour les enfants. Chaque enfant est différent. La taille, l’âge… Ne vous braquez pas sur les calories. Ce qui compte, c’est la répartition des protéines, des matières grasses et des glucides. Cela vaut autant pour les repas que pour les collations. Respectez la règle des 80/20. Veillez à ce que son régime se compose à 80 % d'aliments sains. Les 20 % restants, c’est pour se faire plaisir. Le dimanche, par exemple.

Quelles sont les « mauvaises » collations ?

Lynn : « Les enfants ont une préférence naturelle pour le sucré. S’ils ont le choix, ils opteront sans doute pour des aliments sucrés. Et c'est dommage parce que ces collations apportent beaucoup de sucre et de matières grasses avec peu ou pas de substances nutritives. Alors qu'il existe tant d'alternatives saines ! Optez, par exemple, pour des fruits, des légumes, une galette de riz… ou un bol de soupe fraîche. »

Combien de collations puis-je donner à mon enfant ?

Lynn : « Il importe de bien structurer les repas de l’enfant. Je conseille de suivre un schéma petit-déjeuner, collation, repas de midi, collation (ou 2) et repas du soir. Comptez donc deux à trois collations saines par jour. Évitez d’en proposer avant le repas et limitez-vous à trois maximum. Manger et boire à tout moment de la journée, c’est mauvais pour les dents et ça peut couper l'appétit pour les repas principaux. »

Peut-on ajouter une collation dans la boîte à tartines?

Lynn : « Ce n'est pas nécessaire. Quelques tartines de pain complet avec du fromage ou du filet de poulet suffisent amplement. Bannissez le sucré de la boîte à tartines et réservez la pâte à tartiner ou la confiture au petit-déjeuner. Le dessert est lui aussi superflu. »

On n’a jamais assez de petits bols et de boîtes à collation, surtout quand on a des enfants. Ces récipients permettent de garder les en-cas de votre enfant bien à l’abri.

En collaboration avec:

Nutricia est un acteur majeur du marché mondial de la nutrition infantile. Nutricia, grâce à ses produits adaptés, contribue à la croissance et au développement des enfants de 0 à 36 mois. Nutricia s’appuie sur ses connaissances approfondies, et offre une gamme complète de produits adaptés aux besoins de chaque enfant, tout au long de leur progression.

Toujours au plus près des mamans, nous attachons une grande importance à l'accompagnement et l’écoute. N’hésitez pas à demander des conseils à nos diététiciennes sur le numéro gratuit 0800 16 685.