Marcher à 4 pattes : important, pas indispensable

Comme il est heureux votre bébé d’avancer tout seul comme un grand, à l’aide de ses mains et de ses genoux ! Il ne sait où donner de la tête, ravi des découvertes qui apparaissent au fur et à mesure de ses avancées (c’est d’ailleurs le moment de mettre à l’abri la gamelle du chien). Eva D’Hondt, experte dreambaby2, professeur à la VUB spécialisée dans l’apprentissage de la motricité et le développement psychomoteur, vous donne 4 infos essentielles sur la phase du « 4 pattes ».

1. Le 4 pattes, une étape importante

En opposant petit à petit la main gauche et le genou droit (et vice versa), Bébé apprend à maîtriser la coordination asymétrique des parties gauche et droite du corps et stimule ainsi les connexions entre les 2 hémisphères de son cerveau. Ce qui est crucial pour la suite de son développement. En outre, la marche à 4 pattes favorise la liberté de mouvement, la spatialisation et une meilleure coordination entre l’œil et la main.

2. Pas obligatoire de passer par la case « 4 pattes » 

Se déplacer à 4 pattes n’est pas une étape obligatoire du développement psychomoteur. Ce n’est pas parce qu’un enfant saute cette phase qu’il n’apprend pas à maîtriser certains principes de motricité découverts ainsi par les autres. Un enfant qui se contente de ramper ou de se déplacer sur les fesses marchera en général un peu plus tard.

3. Chacun son rythme

De manière générale, chaque enfant progresse à son propre rythme. Le passage à chaque étape importante du développement psychomoteur dépend d’une conjugaison de facteurs individuels et du contexte. Le système nerveux central et la force musculaire doivent notamment être suffisamment développés. Certains objets favorisent également le développement, ainsi que les encouragements des parents. 

Habituellement, les enfants se mettent à ramper entre 6 et 8 mois et enchaînent avec le 4 pattes environ 2 mois plus tard. En fait, il doit avoir atteint une certaine maturité au niveau psychomoteur, qui se traduit par 3 compétences. Il sait :

  • bien soulever la tête lorsqu’il est allongé sur le ventre
  • redresser son torse en prenant appui sur ses bras
  • rouler d’une position sur le dos à une position sur le ventre, et vice versa

On peut inciter Bébé à se déplacer vers l’avant (en rampant ou à 4 pattes) en soutenant l’arrière de ses petits pieds. 

4. 5 conseils pour réussir l’étape du 4 pattes

  1. Ne laissez pas tout le temps Bébé dans son parc. Donnez-lui de l’espace et l’occasion de se déplacer !
  2. Sécurisez les prises électriques.
  3. Faites attention aux différences de niveaux dans la maison (marches, escalier, etc.).
  4. Placez par exemple un grand tapis de jeu antidérapant si le revêtement du sol est lisse.
  5. Habillez Bébé avec des vêtements amples et faciles à porter

Barrières de sécurité, cache-prises, protections pour éviter que les petits doigts ne se coincent dans les armoires/tiroirs… Retrouvez tous nos articles dans l’assortiment En sécurité à la maison de notre webshop. 

Disponibles également dans l’assortiment Jouer : Tapis de jeu et pièces de puzzle.