Mon babyphone idéal : 5 questions incontournables

Pour veiller à distance sur le bien-être de Bébé, la technologie, simplissime ou plus complexe, est au top pour garder un œil sur lui tout en vous facilitant la vie. Voici les conseils de Dreambaby, avec Kevin Bogaert, responsable des achats (et papa de 2 enfants), pour vous y retrouver dans cette jungle.

1. Son : passer au numérique ?

Avec les « bons vieux » babyphones analogiques, les sons captés par le micro de l’émetteur placé dans la chambre de Bébé sont transmis au récepteur via un canal par ondes radio. Tout simple, mais avec une forte sensibilité aux interférences et la nécessité de penser à brancher les 2 unités sur le même canal.
Le problème des parasitages ne se pose pas avec la technologie numérique : le signal sonore est transformé en signal binaire codé et le babyphone, très simple d’utilisation, sélectionne lui-même automatiquement le canal de transmission.

2. Image : gadget ?

Vous voulez pouvoir voir votre bout de chou ? Grâce à la caméra intégrée dans certains appareils, vous pouvez contrôler visuellement s’il a besoin de vous... et ainsi éviter le réveil inutile de Bébé par Papa qui a trébuché en quittant pourtant la chambre à pas de velours. Bien sûr, pour allier l’utile à l’agréable, la majorité des babyphones vidéo vous permettront de prendre de très jolies photos et vidéos de Bébé endormi, sans le déranger. Vous pourrez même les admirer sur votre TV !

3. Combien d’enfants, dans combien de chambres ?

Si vous attendez des jumeaux, avez ou comptez avoir plusieurs enfants, surtout s’ils ont chacun leur chambre, les babyphones numériques extensibles sont faits pour vous : un seul récepteur (unité-parents) est branchée à plusieurs émetteurs (unités-bébé). Leur équivalent analogique : les babyphones dotés de la technologie PMR (qui ont une portée maximale de 3 à 5 km). Mais gare aux interférences). Vous voulez ajouter une option vidéo ? Rien de plus simple : il suffit de brancher à votre babyphone numérique une caméra dans chaque chambre.

4. Quelles options indispensables à mes yeux ?

Un babyphone sert avant tout à entendre (et voir) votre bébé. Vous avez donc des modèles de base mais aussi des babyphones qui disposent de plusieurs fonctions supplémentaires :

  • Capteur thermique : une alarme peut être déclenchée lorsque la température ambiante n’entre plus dans la marge que vous avez sélectionnée.
  • Interphone : pour commencer à calmer votre bébé en lui parlant, ou simplement le prévenir que vous arrivez.
  • Vibreur et indication visuelle du niveau sonore : pour vous rassurer lorsque vos réunions de famille ou entre amis sont bruyantes.
  • Veilleuse : pour Bébé qui a peur du noir… et les parents épuisés qui titubent.
  • Fonction berceuse : pour endormir Bébé efficacement et tout doucement (il existe même une option « activation à distance » !).
  • Minuterie : pour programmer les moments où il faut se réveiller pour donner le sein ou le biberon.

5. Attention danger ?

Les babyphones peuvent contribuer à prévenir le risque de mort subite de nourrisson, comme l’explique Kevin Bogaert : « Grâce à une plaque de détection, ces modèles surveillent en permanence la respiration de votre nourrisson ».
Quid de la nocivité potentielle du babyphone sur Bébé en raison du rayonnement ? « Il a fait l’objet de nombreuses études, dont les conclusions ne sont pas 100 % fiables. En tout cas, tous les babyphones actuels sont soumis à des tests approfondis et leur indice de rayonnement est beaucoup plus faible de nos jours », poursuit Kevin Bogaert avant de livrer un conseil de papa empli de bon sens : « Le cerveau de nos bébés est encore en plein développement… par précaution, placez le babyphone à au moins un mètre de son lit ».

Du plus basique au plus complet et bien décidés à vous aider à préserver le sommeil et le bien-être de bébé, nos babyphones vous attendent dans notre webshop.