Que faut-il savoir sur les jumeaux ?

De plus en plus de mamans apprennent avec surprise qu’elles n’attendent pas un bébé, mais bien deux ! Comment cela est-il possible ? Comment se forment les jumeaux ? Quelle est la différence entre monozygotes et dizygotes ? Petit tour d’horizon sur les faits et chiffres.

Héréditaire… ou pas !

Le fait qu’une femme connaissent deux ovulations dans le même cycle est souvent génétique. L’hérédité joue donc un rôle certain dans la conception de jumeaux dizygotes. Si vous avez des jumeaux dans votre famille, ou si vous avez vous-même un jumeau, il y a de grandes chances que vous tombiez vous-même enceinte de jumeaux. Cette prédisposition génétique ne vaut toutefois que pour la mère. Les vrais jumeaux, monozygotes, sont quant à eux souvent le fruit du hasard.

En plus des gènes, différents facteurs peuvent contribuer à la conception de jumeaux (dizygotes) :

  • une grossesse tardive 
  • un traitement de fertilité avec hormones (insémination artificielle ou FIV)
  • la race : les femmes noires ont plus souvent des jumeaux que les femmes blanches ou asiatiques

Pourquoi les jumeaux (ne) se ressemblent-ils (pas) ?

Certains jumeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau, d’autres se ressemblent beaucoup moins. La différence réside dans le nombre d’œufs dont ils sont issus. Jumeaux monozygotes ou dizygotes : biologiquement, il y a un monde de différences.

Jumeaux monozygotes

Ils sont issus du même ovule et du même spermatozoïde. Pour une raison encore inconnue, l’œuf fécondé se divise et les deux parties se développent séparément. Les jumeaux monozygotes sont donc génétiquement identiques. Les deux enfants sont toujours du même sexe, ont le même groupe sanguin et se ressemblent très fort.

Jumeaux dizygotes

Ceux-ci se forment à partir de deux ovules fécondés par plusieurs spermatozoïdes. On pourrait aller jusqu’à dire que les jumeaux dizygotes sont simplement des frères et soeurs nés le même jour. Ils ont 50 % de leurs gènes en commun, peuvent être de sexe différent et se ressemblent moins.

Quelles sont vos chances d’avoir des jumeaux ?

Chez les jeunes femmes de race blanche, environ 1 grossesse sur 100 est gémellaire. Pour des jumeaux monozygotes, c’est environ 1 sur 250. Les triplés sont moins fréquents : 1 accouchement sur 8 000. Dans des cas rares, une femme peut être enceinte de plus de 3 enfants. Mais cette chance est infime. 

Le saviez-vous ?

  • 40 % des jumeaux âgés entre 1,5 an et 2,5 ans ont leur propre langage, qu’eux seuls semblent comprendre. Ce langage disparaît une fois que les enfants apprennent à parler.
  • Environ 25 % des vrais jumeaux sont l’exacte image inversée l’un de l’autre ? Avec par ex. le même grain de beauté mais du côté opposé. Ou encore un gaucher et un droitier.
  • Les vrais jumeaux n’ont pas les mêmes empreintes digitales. À partir de la 6e semaine de grossesse, des lignes et sillons uniques se forment au bout des doigts.
  • Vous avez plus de chance d’avoir des jumelles que des jumeaux ? Plus il y a de bébés, moins il y a de chances d’avoir un garçon.
  • Il y a environ 50 millions de jumeaux dans le monde.
  • Le poids moyen de jumelles à la naissance est de 2,483 kg et celui de jumeaux de 2, 684 kg.
  • Le plus simple pour distinguer des jumeaux est de comparer leur nombril. Le nombril est une cicatrice unique, et donc propre à chacun.
  • Environ ¾ des jumeaux sont des prématurés. Ils naissent entre la 35e et la 38e semaine de grossesse.