Question/réponse : l'allaitement maternel

Je reprends le travail dans un mois, mais j'aimerais continuer à allaiter. Comment procéder et quels sont mes droits ?

Christel Geebelen, spécialiste allaitement maternel :

“La reprise du travail ne signifie nullement l'arrêt de l'allaitement maternel. Vous pouvez continuer à donner le sein le matin et le soir. Pour la journée, apportez votre lait maternel préalablement tiré à la crèche."

Les mamans qui souhaitent poursuivre l'allaitement maternel après la reprise du travail peuvent prendre ce que l'on appelle des "pauses d'allaitement". Si vous êtes dans l'impossibilité d'allaiter à la crèche ou de tirer votre lait sur votre lieu de travail, vous avez encore la possibilité de prendre quatre mois de congé parental après votre congé de maternité. En raison de la nature de leur travail, qui représente un risque sanitaire pour un bébé allaité, certaines mamans peuvent prétendre à un congé d'allaitement. Pour obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur le site des autorités fédérales ou de l'ONE.

Comment diversifier l'alimentation de bébé ?

Si vous voulez sevrer bébé avant de reprendre le travail, remplacez progressivement chaque tétée par un biberon de lait maternisé. Deux à trois semaines suffisent pour stopper la lactation, mais il est possible de perdre encore quelques gouttes de lait durant quelques semaines, voire quelques mois. Il ne faut pas s'en inquiéter. Tout rentre généralement dans l'ordre de soi-même. La tétée du matin est la dernière tétée à remplacer par un biberon, car c'est généralement la nuit que la lactation est plus importante. Sachez que vous pouvez arrêter à tout moment le sevrage et continuer à donner le sein en complément, ou restimuler la lactation. Ce sera plus difficile une fois la lactation complètement arrêtée.Pour en savoir plus, consultez les brochures disponibles sur www.infor-allaitement.be. 

Comment sevrer facilement bébé ?

La plupart des enfants passent sans problème du sein au biberon et inversement. Certains sont un peu plus difficiles et préfèrent le sein. Ce sont souvent les enfants qui refusent la sucette. Dans ce cas, suivez les conseils suivants :

  • Installez-vous confortablement dans un fauteuil ou une chaise, les pieds posés sur un petit tabouret. Allongez l'enfant sur vos cuisses pour lui permettre de vous voir quand vous lui donnez le biberon. 
  • Essayez une autre tétine : les tétines en caoutchouc sont plus molles que celles en silicone. 
  • Portez la tétine à température corporelle ou trempez-la un instant dans le lait. 
  • Touchez doucement la lèvre supérieure de bébé avec la tétine, comme cela se fait pour la mise au sein. 
  • Pincez un peu la tétine pour faciliter l'écoulement du lait. 
  • Attirez son attention en lui parlant, en chantant ou en lui caressant la joue. Circuler avec bébé, se placer devant le miroir ou emballer le biberon dans une feuille d'aluminium sont des moyens de distraction efficaces.
  • Soyez attentif au comportement de votre enfant. Pour bien boire, bébé doit être détendu. S'il est nerveux, arrêtez et consolez-le. Réessayez plus tard, à un moment où bébé est à nouveau détendu. Certains bébés boivent bien au biberon si on le leur propose quand ils sont à demi réveillés.
  • Tantôt l'enfant acceptera plus volontiers le biberon s'il a très faim, tantôt il le refusera. Essayez de trouver le meilleur moment pour lui présenter le biberon.
  • Soyez déterminée, mais ne le forcez pas. Si ça ne marche pas, essayez d'autres modes d'alimentation. Dès 5 à 6 mois, votre bout ‘chou peut apprendre à boire à la tasse ou à manger la panade à la cuillère.

Tirer son lait : où trouver des informations ?

Infos sur l'extraction manuelle du lait maternel ou les tire-lait sur le site internet de l'ONE ou dans la brochure d'Infor-allaitement Comment tirer votre lait et le conserver. Vous pouvez prendre contact avec l'ONE ou demander la visite à domicile d'une infirmière ou d'une sage-femme. 

Dreambaby vous aide à allaiter sans souci ! Découvrez notre assortiment Allaitement  dans le webshop.