Mon petit gourmand… végétarien ?

Dès 4 à 6 mois, Bébé est prêt à découvrir un monde de saveurs variées et équilibrées avec les purées de légumes et de fruits. Vous êtes végétarien(ne) convaincu(e) ou débutant(e) et vous souhaitez habituer Bébé à ce mode d’alimentation ? Attention ! Si vous éliminez la viande et le poisson, soyez particulièrement vigilant(e) à ce que l’assiette de Bébé contienne tous les nutriments nécessaires. Il en va de sa croissance et de son développement.

D’abord les légumes

Chaque bébé qui commence la diversification alimentaire est végétarien. Après quelques mois d’alimentation au lait uniquement, Bébé est prêt à goûter les purées de légumes. Pourquoi pas des panades de fruits ? Parce que les enfants ont un penchant inné pour le goût sucré ! Débuter avec des fruits, c’est risquer une (forte) résistance de la part de Bébé lorsque vous lui présenterez des saveurs nettement moins sucrées. Bien qu’il existe de nombreuses variétés de légumes, modérez votre enthousiasme : proposez une seule sorte de légume, doux et digeste (carotte, chou-fleur, brocoli, courgette) pendant 3 jours d’affilée. Ainsi, votre gastronome a tout le temps nécessaire pour s’y familiariser et il reconnaît ainsi les goûts des aliments. Ça y est, il a l’air d’apprécier ? Passez alors à un 2e légume. Et ainsi de suite !

… puis les fruits

Une fois que les légumes passent bien, vous pouvez introduire les fruits. Choisissez les également plus doux et digestes : pomme, banane, poire, pêche et melon. Pas envie, pas le temps, pas de fruits locaux et de saison intéressants dans les rayons ? Ne culpabilisez pas si vous craquez sur les petits pots : pratiques mais surtout délicieux et sains. Les normes sont très strictes : aucun colorant, conservateur ou aromatisant ajouté, teneur en sel et en sucre strictement limitée. 

Pas de viande… alors quoi ?

Dès 6 mois, on peut ajouter 15 à 20 g de viande (une cuillère à soupe) mixée dans la purée de légumes, puis 25-30 g à 12 mois. Quid des végétariens ? Les protéines, le fer et les vitamines contenus dans la viande se retrouvent heureusement dans les œufs… qui ne peuvent être introduits qu’à 1 an (risques d’allergies). Tournez-vous donc vers les légumineuses (haricots secs, pois chiches, lentilles,…), le fromage de soja, le tofu, certains champignons, fromages jeunes ou fromages blancs. Mais pour le tempé et le seitan, trop salés et fibreux, on attend 12 mois. Évidemment, le lait reste essentiel pour Bébé, qui ne saurait se passer ni de son calcium, ni de ses précieuses protéines. 

Mettez toutes les chances de votre côté

Bébé est donc sur les rails des saveurs du végétarisme… et va progressivement s’amuser à découvrir les textures multiples des végétaux. Hop, maintenant qu’on a (plein) de quenottes, on croque dans un pois chiche, c’est gai ! 

Au fil de sa croissance, demandez conseil à votre médecin pour équilibrer les menus. Et oubliez le « vegan » : en excluant tout produit d’origine animale (œuf, lait, beurre,…), ce mode d’alimentation l’expose à de graves carences en fer et vitamine B12, ainsi qu’à des manques en calcium et en protéines. 

Une jolie assiette, une tasse ergonomique, une cuillère rigolote, un set repas écologique en bambou, des pots de conservation aux couleurs vives… pour que chaque repas soit un festin, retrouvez tous nos articles dans l’assortiment À table de notre webshop. 

En collaboration avec:

Nutricia est un acteur majeur du marché mondial de la nutrition infantile. Nutricia, grâce à ses produits adaptés, contribue à la croissance et au développement des enfants de 0 à 36 mois. Nutricia s’appuie sur ses connaissances approfondies, et offre une gamme complète de produits adaptés aux besoins de chaque enfant, tout au long de leur progression.

Toujours au plus près des mamans, nous attachons une grande importance à l'accompagnement et l’écoute. N’hésitez pas à demander des conseils à nos diététiciennes sur le numéro gratuit 0800 16 685.