SOS Mal de voiture

Beaucoup d’enfants souffrent du mal des transports, encore plus en voiture. Le trajet peut vite devenir un calvaire, pour votre enfant et pour vous. Heureusement, Dreambaby vous donne quelques trucs et astuces pour aider votre enfant à supporter le voyage.

Jamais le ventre vide

Ne prenez jamais la route des vacances le ventre vide. Choisissez bien vos aliments et prenez le temps de digérer.

  • Avant le départ, prenez un repas léger et pauvre en matières grasses. 
  • Évitez les produits sucrés, gras ou acides, ou laitiers (sauf le lait des tout-petits bien sûr) pendant le voyage, ainsi que les jus de fruits et les boissons pétillantes.
  • Privilégiez les aliments secs comme les galettes de riz. Certains fruits ou un peu de concombre sont autorisés. Et bien sûr de l’eau (sans exagérer).

De l’air !

Aérez suffisamment l’habitacle, surtout si votre voiture est neuve. Les odeurs de voiture neuve augmentent la sensation de nausée. Et faites bien sûr des pauses régulières pour prendre l’air.

Tout est dans le regard 

Trop de concentration donne la nausée. Il faut donc essayer de détourner l’attention de votre enfant. Car le mal des transports, ça se passe aussi dans la tête.

  • Ne donnez pas de livre à votre enfant. 
  • Conseillez-lui de regarder droit devant lui et rassurez-le. 
  • S’il est suffisamment grand, vous pouvez lui proposer un jeu qui l’encourage à regarder dehors (par ex. : repérer les voitures bleues ou les plaques d’immatriculation belges).
  • La musique (calme) adoucit les mœurs. Vous pouvez aussi chantonner ensemble.

Une conduite fluide

Ne conduisez pas de manière brusque, évitez les coups de frein inutiles et prenez les virages en douceur.

Voyage de nuit

La nuit est le moment idéal pour voyager avec votre enfant. Il fait moins chaud dans la voiture et il s’endormira paisiblement.

Si vous partez la journée, votre enfant doit alors être bien reposé pour affronter le trajet. Il fera certainement une petite sieste dans son siège-auto confortable.

Petit truc de grand-mère

Glissez-lui un bout d’ouate dans une oreille (la droite pour les gauchers, la gauche pour les droitiers) pour atténuer les bruits environnants et modifier les mouvements de l’oreille interne, siège de l’équilibre. Votre enfant éprouvera ainsi moins de vertiges ou de nausées.

Et au cas où les nausées se transforment en vomissements… Prévoyez un sac en plastique.