Une diminution des relations après l'arrivée de votre premier enfant

Notre vie est marquée par beaucoup d'événements mais devenir parent, un événement qui vous rend instantanément responsable également d'un petit être sans défense, ne bouleverse pas que votre planning quotidien. Il n'est pas impossible que votre relation traverse des perturbations, même si vous vous trouvez sur un nuage.

Partager l'attention entre l'enfant et le partenaire

De nombreux couples connaissent une moins bonne relation après la naissance d'un premier enfant. Pire encore, 30 à 35 pour cent des couples se séparent avant que l'enfant ait atteint l'âge de 3 ans. Vous ne pouvez donc pas être certain que votre relation restera aussi bonne après l'arrivée d'un bébé ou que le bébé effacera d'un coup de baguette magique tous les problèmes préexistants à son arrivée. En accordant de l'attention au nouveau venu, les chances sont grandes de délaisser votre propre relation.

Éviter la disparition émotionnelle

Il est tout à fait normal que le changement engendré par l'arrivée de l'enfant se ressente dans le couple. Tout comme vous réorganisez votre intérieur pour donner une place au berceau et aux jouets, vous devez également adapter vos rapports au nouveau contexte. Mais cela demande du temps. Parler de ses sentiments et oser ne pas être d'accord est une condition essentielle pour trouver l'équilibre. Si tel n'est pas le cas, vous risquez de ne plus vivre ensemble mais l'un à côté de l'autre. La disparition émotionnelle constitue une bien plus grande menace pour votre relation qu'une simple dispute. Vous n'allez pas vous séparer plus vites parce que vous vous disputez plus souvent. Au contraire, ne pas se disputer n'est pas toujours signe d'une bonne relation.