Une grossesse super dorlotée grâce à mon Superman

Fatigue, petits maux, changements hormonaux, envies bizarres… La grossesse n’est pas toute rose ! Certains super futurs papas se plient en quatre pour soulager leur bien-aimée. Quelques témoignages de (futures) mamans à propos de leur Superman. Messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Instaurer un rituel du bain « service palace »

Fabienne (30 ans), maman de Charlotte (4 mois) : « Dès le début de ma grossesse, il a pris spontanément l’habitude de me faire couler un bain avec un soupçon d’huile relaxante, tous les soirs. Je n’avais qu’à m’y installer et m’y détendre aussi longtemps que je le voulais. Parfois, il m’apportait un jus de fruits et s’asseyait tout simplement à côté avec un verre de vin. C’était le moment le plus relaxant de la journée… fait avec tant d’amour ! Ensemble, on se détendait, en rêvant à voix haute à la nouvelle vie qui nous attendait ». 

« Je vous ai apporté des bonbons »

Tania (31 ans), maman d’Alice (10 mois) : « J’étais la femme enceinte typique aux envies bizarres, à qui l’odeur du café donnait la nausée mais ne savait plus quoi rêver en matière de sucreries. Un soir, devant la TV, je me suis mise à rêver tout haut à mes bonbons favoris, les ‘dents de Dracula’. Soudain, mon homme a disparu sans rien dire… et est réapparu en me disant qu’il était allé faire un tour au night shop. Des dents de Dracula ! J’ai englouti le paquet. Il m’a ensuite à nouveau fait cette surprise : j’en retrouvais à l’improviste sur mon oreiller, mon assiette au petit-déjeuner et même dans mon tiroir à lingerie. Chaque fois, j’étais aux anges ! ».

Masser ce dos si douloureux

Nathalie (29 ans), maman de Jeanne et Gaspard (8 mois) : « Tout au long de ma grossesse, j’ai eu mal dans le bas du dos. Parfois, je ne trouvais pas de position confortable dans le canapé ou dans le lit. Alors, il me massait le dos. Il prenait vraiment son temps. Je pouvais tout lui demander. C’était la seule chose qui m’apaisait et soulageait la douleur ». 

Caresser ce ventre adoré

Evelien (34 ans), maman de Felix (8 ans), Rosalie (5 ans) et Matteo (1 an) : « Durant ma dernière grossesse, j’ai eu beaucoup de fausses contractions. Si intenses que j’avais parfois mal au dos. Un soir, mon homme m’a dit qu’il aimerait m’aider mais ignorait comment, et il a posé sa main sur mon ventre. Ses petites caresses ont immédiatement calmé le bébé. À partir de ce moment, il l’a fait de plus en plus souvent, en s’y prenant avec tendresse, respect et tellement d’amour. Pur bien-être, pur bonheur. Inoubliable ! ». 

Cinéma en solo

Marthe (28 ans), maman d’Amélie (4 ans) et Sarah (6 mois) : « J’ai toujours adoré aller au cinéma. Une fois maman, ça m’a manqué. Enceinte de 5 mois, j’ai trouvé une enveloppe sur mon assiette au petit-déjeuner. Peter qui m’observait avec des étincelles dans les yeux. Un abonnement d’un an ! ‘Vas-y aussi souvent que tu le souhaites, je m’occupe de tout’. Mon ventre et moi en avons profité le soir-même et j’y suis retournée une fois par semaine jusqu’à mon accouchement. Notre 2e fille a 6 mois et je continue à aller au cinéma dès que j’ai envie de prendre un peu de temps pour moi. J’étais et je suis si reconnaissante envers Peter ! ». 

Week-end surprise : hôtel-spa à 2

Sarah (32 ans), maman de Jack (6 ans), Emil (4 ans) et Juliette (8 mois): « C’est toujours mon mari qui va chercher les enfants, le soir. Je rentre, les enfants jouent calmement, déjà prêts pour la nuit. C’est agréable ! Un vendredi soir, enceinte de 6 mois, je rentre et la maison est vide. Je panique un peu, je l’appelle. Zen, il me dit : ‘Les enfants sont chez ta mère, fais ta valise pour 2 nuits, j’arrive’. Dans la voiture, il me révèle ce qu’il mijote : mon corps a pu profiter de la tête aux pieds de la formule ‘femme enceinte’ dans un superbe hôtel avec spa aux Pays-Bas. Ça m’a fait un bien fou et mon mari a adoré aussi ! Enfin, on pouvait se retrouver à 2. J’y repense souvent. Je vivais difficilement ma 3e grossesse, mon mari le savait et il a voulu me chouchouter. C’est si gentil… c’est grâce à lui que ma grossesse a été ! ».

Et pourquoi ne pas déjà programmer votre 1ère escapade post-bébé à 2 ? Les coffrets cadeau « Plaisirs en duo » Wonderbox sont disponibles dans tous les magasins Dreambaby (excepté à Louvain, Alost, Bree, Ostende, Roulers, Beveren et Meslin-l’Evêque). 

Florilège de phrases à éviter…

Pour ne pas réduire vos efforts à néant en quelques mots, rayez absolument ces phrases (et leurs variantes) de votre vocabulaire. Même les plus anodines pourraient déclencher, à juste titre, les fureurs de votre compagne… c’est dire. La liste est longue, en voici 5 parmi les pires : 

  1. « Mais qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui, finalement ? » 
  2. « L’aspirateur n’a toujours pas été passé ? »
  3. « Comment ça, tu es fatiguée… mais tu es restée toute la journée au lit ! »
  4. « C’est amusant, tu as accouché il y a quelques heures et pourtant tu as toujours ton ventre de femme enceinte »
  5. « Wow, il s’est réveillé combien de fois, cette nuit ? Je n’ai pas assez dormi. Je file au bureau. Essaie quand même de prendre une douche et de t’habiller, tu ressembles vraiment à une jeune maman dépassée. Allez, secoue-toi ma chérie ! »

Quelques mots d’amour…

Tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de parler… sauf si c’est pour dire ceci :

  1. « Assieds-toi, je m’en occupe »
  2. « Dis, tu sais que je suis fier de toi ? Tu es la meilleure maman du monde »
  3. « J’ai une surprise pour toi ! Non, pas pour le bébé, pour TOI »

Et le plus important : dire des mots d’amour, c’est bien… Agir, c’est mieux. 

Pour soulager votre douce et tendre pendant ces 9 mois, rendez-vous dans l’assortiment Maman de notre webshop. 

Un brin stressé à l’idée de devenir papa ? Parcourez notre sélection de guides dans l’assortiment Livres pour les parents de notre webshop.