Au secours ! Bébé a des problèmes avec le lait.

Le lait est bon pour tous. Mais est-ce toujours vrai ? Qu’arrive-t-il si votre Bébé souffre d’un de ces problèmes ?

Intolérance au lactose

Bébé digère difficilement la grande quantité de lactose que contient le lait. Parce que la quantité de lactose dans ses intestins est trop faible. Les conséquences sont parfois graves, comme des troubles du tube digestif ou des diarrhées. Le lactose se retrouve dans les produits à base de lait de vache. Mais on n’en retrouve pas dans tous les produits laitiers. Rassurez-vous, cette intolérance est bien souvent temporaire.

Allergie au lait de vache

Bébé est allergique au lait de vache ? Cela signifie qu’il réagit aux protéines dans le lait, peu importe la variété. Le régime est donc souvent plus dur que pour les intolérants au lactose. L’allergie au lait de vache est l’allergie la plus courante chez les jeunes enfants. Elle cause de petits maux ennuyeux comme le reflux, les crampes ou les éruptions.

Reflux

Bébé souffre de reflux ? Un léger reflux est tout à fait normal les six premières semaines suivant la naissance, et, souvent disparaît de lui-même. Mais si le reflux dure plus longtemps ou que Bébé vomit souvent, le problème est alors peut-être plus important :

Le reflux caché : le contenu de l’estomac remonte jusqu’à l’œsophage, dont il touche la paroi. Votre bébé éprouve alors des douleurs en avalant. Le lait ne repasse pas par la bouche. Vous ne pensez donc pas directement au reflux. Ainsi, faites attention si Bébé pleure souvent, mange et dort mal, et perd du poids.

Le reflux visible : le contenu acide de l’estomac remonte jusqu’à la bouche et Bébé souffre de vomissements fréquents et puissants. Cette forme de reflux est plus vite reconnaissable. Bébé est-il allergique au lait ou intolérant au lactose ? Il sera alors plus sensible, puisqu’il ne digère pas bien le lait.

Que faire en cas de reflux ?

  • Prenez bien 15 à 20 minutes pour chaque biberon et assurez-vous que l’ambiance est paisible.
  • Nourrissez Bébé à temps, pour qu’il ne mange pas trop vite une fois que vous commencez.
  • Tenez votre bébé bien droit pendant une demi-heure après le biberon. Stimulez le petit rot en lui tapotant doucement le dos avec la paume de la main.
  • Respectez les proportions d’eau et de poudre de lait pendant la préparation du biberon et n’ajoutez jamais d’épaississant de votre propre initiative.
  • Prévoyez une tétine adaptée pour le biberon, avec une petite ouverture.
  • Surveillez que la tétine soit toujours bien remplie de lait et non d’air.
  • Multipliez le nombre de tétées pendant la journée, tout en vous assurant que celles-ci soient plus petites.
  • Evitez les jeux trop physiques après le biberon.
  • Evitez les vêtements qui compriment et les langes qui serrent l’estomac.

Prenez le temps de choisir le biberon idéal !

Mucus

Dans le lait de vache, on trouve du lactose. La digestion est donc plus lente. Cela peut causer une couche plus épaisse de mucus dans les intestins. Et si c’est le cas, ce mucus sera certainement aussi plus épais dans les poumons, étant donné que les deux systèmes sont en synergie. Après avoir bu son lait, votre bébé peut donc souffrir à cause du mucus.

Vous remarquez un problème chez votre enfant ?

Rendez-vous directement chez votre pédiatre. Il vous aidera. Souvent, un régime adapté est la solution au problème. Ainsi, votre docteur pourra vous conseiller de passer au lait de soja ou à un autre lait de croissance adapté. Ne vous inquiétez pas trop vite. Bébé pourra bientôt profiter pleinement de son lait.