Pourquoi Bébé est-il agité ?

3 motifs peuvent expliquer l’agitation de Bébé

Mon bébé pleure beaucoup, pourquoi ?

Votre bébé pleure beaucoup ? Différents problèmes peuvent en être la cause. Dreambaby vous les expose brièvement
ci-dessous.

Crampes intestinales ou coliques

Votre bébé souffre de crampes intestinales ? Il pleure alors pendant et après le repas et est presque inconsolable. Les crampes s’intensifient au cours de la journée. Son ventre est tendu et il se contracte. Votre bébé a plus de gaz et replie les jambes.

Les crampes intestinales sont dues à de fortes contractions intestinales, provoquées par un excédent d’air. Le système digestif immature des bébés joue ici un grand rôle. Et vous ne pouvez malheureusement pas y faire grand-chose. Ses intestins doivent mûrir, mais rassurez-vous : après 3 à 6 mois, les crampes appartiendront au passé.

Cet air excédentaire est avalé pendant les repas, mais aussi lors des pleurs. À court terme, vous pouvez veiller à ce que votre bébé boive paisiblement. Si vous allaitez, nourrissez Bébé à la demande, et choisissez un endroit calme où le mettre au sein. Faites aussi attention à votre alimentation. Boudez quelques temps les différents choux et autres épices relevées.

Vous donnez le biberon ? Assurez-vous que Bébé n’avale pas trop d’air. Ne vissez pas trop fermement la tétine sur la bouteille. Dreambaby propose plusieurs biberons spécialement conçus pour prévenir les crampes intestinales.

Un autre conseil : donnez de préférence plusieurs petits repas qu’un seul grand repas. L’estomac de votre bébé n’est pas plus grand que son poing, des portions trop grandes provoquent des crampes.

Ne serrez pas son lange trop fort sur son ventre. Certaines couvertures d’emmaillotage peuvent aussi se révéler utiles, comme l’indique leur information produit. Pour apaiser ses crampes, votre bébé appréciera peut-être d’être couché à plat ventre sur votre avant-bras, ou d’avoir un coussin chauffant posé sur son ventre. Un diffuseur d’arôme complété avec une huile essentielle spéciale peut également être efficace. Dreambaby a tout ce qu’il faut pour vous aider !

Reflux

Le reflux aussi peut rendre votre bébé très nerveux. Les bébés qui souffrent de reflux régurgitent fréquemment ou ont souvent des nausées. Pendant et après le repas, votre enfant est très agité, voire inconsolable. Et pourtant, peu après le repas, il redemande à boire pour se débarrasser de cette sensation acide et brûlante. Le reflux est causé par le sphincter œsophagien de votre bébé, qui ne fonctionne pas encore parfaitement.

Il existe 2 sortes de reflux : le reflux classique accompagné de vomissements fréquents, ou le reflux caché, où ceux-ci sont plus rares. Le lait rendu acide dans l’estomac remonte pour redescendre aussitôt après. Cette remontée s’accompagne d’une sensation de brûlure. Votre bébé pleure, déglutit et hoquète beaucoup.

Le reflux diminue lorsque vous commencez l’alimentation solide. Généralement, après l’âge d’1 an, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le sphincter œsophagien fonctionne mieux et votre enfant évolue plus souvent en position debout. Le reflux est un problème médical : consultez sans hésiter votre médecin à ce sujet.

Que pouvez-vous faire ? Votre enfant a mal à cause du reflux et ne dort pas bien. Pour éviter qu’il ne soit trop fatigué, prenez donc quelques mesures qui favorisent le sommeil. Penchez le lit de votre bébé ou optez pour un coussin incliné pour surélever sa tête par rapport à son corps. Veillez aussi à ce que sa chambre soit sombre et calme. Un excédent de stimuli pendant la journée n’est pas recommandé non plus. Enfin, il est bien souvent conseillé de fractionner les repas en petites portions.

Allergie ou intolérance alimentaire

Un bébé qui souffre d’allergie présente de vives réactions pendant ou peu après le repas. Une allergie indique que le système immunitaire de votre bébé réagit face à des allergènes, des substances présentes dans son alimentation qui provoquent une réaction allergique. Des boutons ou des éruptions apparaissent autour de sa bouche ou sur son corps. Une allergie peut s’aggraver avec l’accumulation des réactions.

Bien que souvent confondus l’un avec l’autre, allergie et intolérance alimentaire sont deux maux différents. Dans le cas de l’intolérance, le corps de votre bébé réagit de manière excessive à un nutriment déterminé, mais son système immunitaire n’intervient pas. Il se peut que les intestins de votre bébé ne soient pas encore suffisamment mûrs pour digérer certains aliments et son corps y réagit. Voilà pourquoi il est essentiel de ne pas introduire trop vite de nouveaux aliments.

L’allergie la plus fréquente chez les bébés est une hypersensibilité aux protéines de lait de vache. La bonne nouvelle est que quasiment tous les enfants en sont débarrassés avant l’âge de 3 ans. Si vous donnez le biberon, vous pouvez opter en concertation avec votre médecin pour un lait hypoallergénique. Les protéines de lait de vache y sont prédigérées afin de tromper le système immunitaire de votre bébé. Vous donnez le sein ? Il vaut mieux ne plus consommer d’aliments potentiellement désagréables pour Bébé comme le lait.

Bébé agité

Bébé pleureur ?

Vers Confort de sommeil et Sécurité