Soldes jusqu'à -50 % ! Encore plus de choix en magasin !

La diversification alimentaire : des premières bouchées aux repas à table

Quand pouvez-vous commencer à donner les premières bouchées à votre bébé ? Comment pouvez-vous vous y prendre ? Quels aliments votre petit bout peut-il manger ? Et quand peut-il manger la même chose que vous ? Il est parfois difficile en tant que jeune parent de savoir comment gérer l’alimentation de votre bébé. Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir dans cet article de blog.
La diversification alimentaire : des premières bouchées aux repas à table 2024-03-13 12:27:00.569831



Quand commencer la diversification alimentaire ?

En principe, vous pouvez commencer à diversifier l’alimentation de votre bébé entre 4 et 6 mois. Vous allaitez votre bébé au sein ? Mieux vaut alors ne pas commencer avant ses 6 mois ; vous limitez ainsi les risques de réactions allergiques. À cet âge-là, les réserves de fer de votre bébé commencent à s’épuiser et il a besoin d’un apport énergétique plus important que celui du lait. Il est prêt à découvrir des nouveaux goûts et les aliments solides !

Mais comment savoir si votre bébé est prêt ? Voici quelques signaux qui pourraient vous mettre sur la piste :

  • Votre bébé fait des bruits avec sa bouche ou fait mine de croquer ;
  • Il apprend à s’asseoir ;
  • Il manifeste un grand intérêt pour votre assiette ;
  • Il met en bouche tout ce qu’il parvient à attraper ;
  • Il se réveille à nouveau pendant la nuit alors qu’il faisait ses nuits.

Votre bébé est prêt pour une nouvelle étape alimentaire à chaque progression de son développement psychomoteur. Son appareil digestif assimile plus d’aliments et de nombreux changements s’effectuent au niveau de sa bouche : il déplace à présent la nourriture vers l’arrière de sa bouche, il commence à mâcher et peut peut-être déjà porter la nourriture à sa bouche. 

Conseil : Votre enfant doit avant tout être prêt à diversifier son alimentation. Choisissez un moment calme pour commencer à lui proposer des aliments solides. Il n’est pas très réceptif ? Retrouvez dans cet article de blog nos conseils pour l’aider à effectuer la transition.



Comment introduire les aliments solides ?


Lorsque vous commencez avec l’alimentation solide, il est préférable de mixer ou de moudre finement les aliments. De cette manière, votre bébé peut non seulement les avaler et les digérer plus facilement, mais son appareil digestif peut aussi absorber davantage de nutriments. Vous pouvez ensuite passer progressivement aux purées mixées et à la nourriture écrasée, pour enfin lui donner des petits morceaux. Et comme toujours, veillez à bien suivre le rythme de votre enfant.


Le saviez-vous ? Vous pouvez aussi donner directement des petits morceaux d’aliments à votre bébé et le laisser expérimenter avec la nourriture. Cette méthode de transition vers l’alimentation solide s’appelle la méthode Rapley. ​


Laissez à votre bébé le temps de tout maîtriser. Certains bébés mangent vite à la cuillère tandis que d’autres ont besoin de plus de temps. Ne vous inquiétez pas, respectez simplement le rythme de votre enfant. De même, il est tout à fait normal que votre bébé ne mange que quelques cuillerées. Au début, les panades de fruits ou de légumes sont données en complément : veillez toujours à lui donner suffisamment de lait.

Quels aliments privilégier ?

En règle générale, les bébés apprécient les panades de fruits, mais vous pouvez aussi commencer par des panades de légumes. D’ailleurs, ces dernières contiennent davantage de fer. Les fruits et les légumes ne sont pas interchangeables : ils fournissent chacun des nutriments différents, qui sont tous nécessaires au bon développement de votre bébé. Afin de préserver au mieux les vitamines, cuisez les aliments à la vapeur. Rapide et efficace !

Les schémas alimentaires peuvent vous guider dans la transition vers l’alimentation solide. Aliments, quantités… Découvrez-en davantage dans cet article de blog

Et les petits pots préparés ?

Petits pots de nourriture sont plus chers que les repas faits maison, mais ils sont tout aussi bons pour votre bébé. La nourriture en petits pots est homogénéisée, c’est-à-dire qu’elle est moulue très finement – encore plus qu’à la maison. Votre bébé s’en rend compte, il importe donc de suffisamment alterner les textures pour éviter qu’il ne veuille plus manger de panades maison.

Les petits pots peuvent se réchauffer au micro-ondes ou dans certains chauffe-biberons. Si vous optez pour le micro-ondes, mélangez bien la panade avant de la donner à votre bébé, car le micro-ondes ne réchauffe pas la nourriture de manière uniforme. En mélangeant, vous répartissez la chaleur dans tout le plat. 


Quelles sont les prochaines étapes ?

Apprendre à boire

La plupart des bébés commencent à boire au gobelet aux alentours de 6 à 8 mois, mais ce n’est que vers 8 à 9 mois que Bébé sera capable de tenir lui-même son gobelet. Avant son premier anniversaire, n’utilisez pas exclusivement les gobelets pour les aliments liquides (eau, soupe ou lait). Gobelets et biberons peuvent se compléter pendant plusieurs mois. Certains gobelets et biberons sont équipés d’anses pour aider votre petit bout à boire seul sans renverser. Vers 14 mois, votre bébé peut commencer à boire à la paille, mais cette technique est difficile à maîtriser. 

Si vous donnez à boire à votre bébé dans un gobelet ouvert, il apprend à aspirer et à doser le liquide. Il développe de cette manière les muscles de sa bouche et de sa langue. Boire au gobelet ouvert est également bénéfique à l’apprentissage de la parole, car votre bébé apprend à refermer ses lèvres au bord du gobelet.

Les repas comme les grands

Dès l’âge de 1 an, votre enfant peut petit à petit commencer à manger la même chose que vous. Veillez à ne pas trop épicer la nourriture et à suffisam​ment varier les repas. L’alimentation de votre enfant doit lui apporter tous les nutriments nécessaires en suffisance. Vitamines et minéraux lui sont apportés par les fruits, les légumes ainsi que les produits laitiers et céréaliers.

Bien boire est également important. Bien souvent, les enfants ne mangent plus assez de fruits et légumes lorsqu’ils ne sont plus mixés. Les carences en bonnes graisses insaturées et en fer sont également fréquentes. Gardez donc l’alimentation de votre bébé bien à l’œil !

Partagez cet article